Nicki Minaj n’accepte pas de se faire vacciner. Pour se justifier, elle met en avant les effets indisérables des vaccins anti-covid.

Visiblement, Nicki Minaj maintient toujours sa position antivax. Elle partage des fausses informations concernant les vaccins anti-covid sur ses réseaux sociaux. Cela se porte notamment sur les effets secondaires.

Nicki Minaj n’était pas au Met Gala

Met Gala a fait son retour le lundi 13 septembre 2021. Pour rappel, deux éditions de cette cérémonie New yorkaise ont été annulées à cause de la pandémie du covid-19. Habituellement, la grande rappeuse américaine, Nicki Minaj, se rend toujours au Met Gala. Cependant, elle a manqué l’événement du lundi dernier. Apparemment, son absence était dû au fait que tous les invités devaient être vaccinés contre le covid-19.

Cette obligation ne convient pas du tout à la star américaine. “Ils veulent que vous soyé vaccinés pour aller au Met. Si je me fait vacciner, ce ne sera pas pour le Met. Je le ferais quand j’aurais fait assez de recherches sur le sujet, je travaille actuellement là-dessus. En attendant, restez en sécurité et portez un masque » a-t-elle affirmé sur Twitter, quelques minutes avant le début de la cérémonie.

Des réticences contre les vaccins anti-covid

Malgré qu’elle a été testée positive, Nicki Minaj refuse toujours de se faire vacciner contre le covid-19. Sur son compte Twitter, elle essaie de justifier son opposition. La rappeuse américaine a alors raconté qu’un ami de son cousin était victime des effets secondaires de ces vaccins. D’après ces affirmations, ce dernier était devenu impuissant et ses testicules ont commencé à gonfler . D’ailleurs, Nicki Minaj continue à publier une série de tweets portant sur ce sujet de vaccins. Soyez certains d’être à l’aise avec votre décision et ne laissez personne la faire à votre place, a-t-elle tweeté.

Face à ces affirmations, de nombreux scientifiques ont réagi. Ces derniers ont donc signalé la star que ce qu’elle raconte ne peut pas être possible. De son côté, le gouvernement britannique ne pouvait pas non plus garder le silence. Durant une conférence de presse, le premier ministre, Boris Johnson, a indiqué que ce Nicki Minaj raconte sont des mythes clairement ridicules.