Nicolas Sarkozy a eu du fil à retordre avec son ex-femme, Cécilia Attias. Il est d’ailleurs le seul président de la République français à avoir fait face à un divorce, en plein mandat. Et pour cause, les bévues de la jeune femme à l’époque n’étaient pas facilement pardonné par le dirigeant de l’Etat.

Alors qu’il devait se concentrer sur ses attributions d’homme d’Etat, son épouse ne lui facilitait pas la tâche. Et elle ne cachait pas son mécontentement envers son mari. Et les répercussions se faisaient nombreuses même sur son travail ! Découvrez les détails d’un de leurs gros clash en publique !

Le mariage de Nicolas Sarkozy vole en éclat


En 2007, Nicolas Sarkozy se fait élire à l’Elysée. Comme les Chefs d’Etat avant lui, il est accompagné de son épouse, Cécilia Attias. Ils étaient mariés depuis 1996, et semblaient heureux. Mais Cécilia n’était pas à l’aise avec son rôle de « Première Dame » et elle ne le cachait pas.

L’année même de l’élection, elle demande le divorce. Elle n’aimait pas que la presse scrute au microscope ses moindres faits et gestes. C’est probablement pour cette raison que Nicolas Sarkozy annonçait dans Le Monde : « Je ne veux pas que vous écriviez sur Cecilia en famille. Cela relève de ma vie privée ».

Nicolas Sarkozy est humilié à un déjeuner diplomatique


En Août 2007, la famille présidentielle était en vacances dans le New Hampshire. Le couple Sarkozy est invité à un déjeuner diplomatique, déguisé en pique-nique, par son homologue américain de l’époque, George W. Bush. Malheureusement, c’est seul que le président français se présentera au domicile des Bush.

Il excusera sa femme auprès de son hôte car Cécilia aurait eu une angine blanche. Cependant, la première dame a été aperçue dans les rues de Wolfeboro, en parfaite santé, par le Figaro. Le lendemain, elle se promenait avec des amies dans la ville de Hampshire.