L’animateur Nikos Aliagas serait gravement malade. Quel choc d’apprendre que l’animateur émérite souffre d’un mal qu’il refuse de dévoiler. A 53 ans, il séjournerait même à l’hôpital.

Nikos Aliagas serait gravement malade


En effet, il souffrirait d’une hernie discale. Il souffrirait le martyre à cause de cette maladie. Le magazine Ici Paris affirmait que l’an dernier, le père de deux enfants a annoncé souffrir d’un mal incurable. Il aurait même célébré ses 53 années d’existence sur un lit d’hôpital. Il n’a pas donné plus de précision et a omis de dévoiler le nom de sa maladie.

Des précisions seront bientôt apportées concernant l’évolution de son état de santé ainsi que l’identité du mal dont il souffre. Le public devra donc attendre un petit moment avant d’avoir de pouvoir éclaircir les zones d’ombres concernant l’état de santé de l’homme. Malgré le fait qu’il soit atteint d’un mal incurable, on espère tout du moins que Nikos Aliagas se porte un peu mieux.

Nikos Aliagas a manqué la demi-finale de The Voice


C’est cette dernière information qui a vraiment mis la puce à l’oreille aux médias. En effet, son absence à une phase aussi cruciale du concours de chant est très suspecte. A priori, Nikos Aliagas n’aurait raté cette occasion pour rien au monde cependant son état de santé aurait pris le dessus sur son envie d’y assister. Le public n’est pas resté de marbre face à cette absence. De plus, les propos de Pascal Obispo, l’ami de Nikos Aliagas se voulaient rassurantes, mais ne l’étaient au final pas du tout.

Ce dernier a voulu lui rendre hommage sur le plateau de l’émission. Le chanteur l’aurait eu au téléphone durant la soirée et a souligné que Nikos se retrouvait un peu seul et que dans ces périodes, il se confiait au chanteur. Il a également dit que son ami embrassait le public. Puis il lui a dédié une chanson. Il paraît que ce sont ses problèmes de santé qui l’auraient empêché d’être présent lors de la demi-finale de The Voice. La finale arrive bientôt, on espère que Nikos Aliagas pourra y assister comme il se doit afin qu’il puisse lui aussi profiter du spectacle.