Cette semaine, Nordahl Lelandais squatte le Palais de Justice pour une affaire d’homicide. Aujourd’hui encore, son nom est encore visible dans bon nombre de dossiers. L’attente fut longue pour le procès de Nordahl Lelandais.

Nordahl Lelandais est-il coupable dans la disparition de Jean-Christophe Morin ?


À tout jamais, le nom de Nordahl Lelandais sera associé à celui de cette sordide histoire de la petite Maelys. Toutefois, cette semaine, il sera jugé pour son implication dans le meurtre d’Arthur Noyer. Ainsi, en ce moment, la famille Morin veut faire entendre leur avis dans les médias. Pour se faire, ils font le tour des plateaux. Pour sa part, le père de Jean-Christophe a décidé d’être l’invité de Cyril Hanouna.

Depuis plusieurs années, Daniel Morin a fait tout son possible pour que les policiers écoutent ses arguments. Vraisemblablement, il a une intime conviction que Nordahl Lelandais est responsable de la mort de son fils. Sur TPMP, il va relater les circonstances du drame. « Jean-Christophe est parti avec des camarades à une fête au Fort de Tamié. Là-bas, ils se sont séparés, il y en a qui sont rentrés » confie-t-il.

Après quatre jours, l’homme ne donne aucune nouvelle de lui. Par conséquent, sa sœur et son père essayent tous les moyens pour retrouver Jean-Christophe. Ils ont même demandé l’aide de professionnels en se rendant au commissariat de police. Mais vu qu’il a déjà 22 ans, les autorités ne prennent pas l’affaire au sérieux. Avec le temps, le jeune homme reste introuvable. « J’étais dans le déni (…) Je pensais qu’il était parti dans un autre pays, tout simplement. Ce qui m’étonnait, c’est qu’au bout de huit mois il n’a pas donné signe de vie. On n’était pas fâché, rien du tout » déclare le père de famille.

Des drames très similaires


Ahmed Amadou était aussi dans ce festival et n’a plus donné signe de vie, comme Jean-Christophe. Effectivement, la coïncidence est trop impressionnante. Par la suite, le père de famille va chez les gendarmes. Ainsi, ces derniers ne l’écoutent pas et avancent que ce n’est juste que des « concours de circonstances ». Par conséquent, Daniel Morin va tout mettre en œuvre pour qu’on l’écoute.

Par la suite, il analyse tous les visages présents au festival. C’est de cette manière qu’il a reconnu la bague de Nordahl Lelandais. Les policiers ne le croient toujours pas. Il redouble d’efforts en faisant appel à témoin, des affiches, publications sur les réseaux sociaux. « Personne n’a appelé pour une bonne raison. Le mec qui est là (sur la photo, ndlr) il est en prison en ce moment » déclare-t-il. Très récemment, leur dossier vient d’être rouvert, Nordahl Lelandais accepterait-il de tout avouer ? Le mystère demeure entier.