Nouveau scoop sur le Compteur Linky : il y a des chances que la société Enedis coupe l’électrice en cas de pénurie en hiver. En ce moment, en plus de l’inflation, la pénurie est un fléau qui s’abat partout en France. Comme le compteur Linky est devenu un dispositif officiel, on se demande ce qu’Enedis prévoit pour les probables coupures d’électricité à venir.

Nouveau scoop sur le Compteur Linky


L’énergie va aussi subir les conséquences de la guerre dans l’Est en plus des divers problèmes déjà affrontés. En plus de la pénurie alimentaire et les problèmes d’inflation, il faut aussi considérer le futur manque d’énergie. Est-ce qu’Enedis peut réellement couper l’électricité ? voilà la question que les usagers se posent.

Déjà que les baby-boomers ont réussi à convaincre certains Français à ne pas utiliser le compteur Linky, il se peut qu’il y ait d’autres problèmes. Mais les réticences sont-elles fondées ? Cette petite boîte est pourtant simple d’utilisation et l’une de ses fonctionnalités est un signal visuel. Ce dernier permet de savoir si on consomme plus ou moins d’électricité par apport à des références.

Coupure de courant possible ?


Enedis avait affirmé que oui, il est possible qu’il y eût coupure si jamais la personne ne payait pas ses factures. Cependant, en ce qui concerne les coupures à cause de la pénurie, c’est un facteur qui dépasse l’entendement d’Enedis. Comme la production de l’énergie de la France est assez limitée, cela ne suffit pas à couvrir les besoins du pays.

Les adeptes des réseaux sociaux ont soulevé ce point. Ils ont affirmé que les personnes utilisant un compteur Linky seront potentiellement affectées par ce problème. Enedis avait affirmé que la décision ne lui appartenait pas si le problème est à échelle nationale.

Des potentielles coupures


Enedis tenait également à clarifier un point. Si jamais il devait y avoir de coupures, ce sera de manière exceptionnelle mais aussi localisées et tournantes. Il faut prendre en compte l’équilibre du système électrique en France.

Mais pour rassurer, Enedis a déclaré que ce serait un dernier recours, afin de conserver l’équilibre entre l’offre et la demande en termes d’énergie. Ensuite, Enedis a ajouté que si jamais cela devait se faire, les coupures dureraient moins de deux heures.