Une nouvelle alerte arnaque à la carte vitale mérite toute l’attention du public pour éviter de tomber dans les pièges des malfaiteurs. Dans ce sens, la tromperie à l’ère du numérique ne cesse d’évoluer après deux ans de télétravail faute du Covid. Par ailleurs, nous allons vous indiquer dans cet article quelques conseils à suivre dans le cas où vous êtes victime.

Nouvelle alerte arnaque


En effet, cette nouvelle alerte arnaque à la carte vitale cible les personnes âgées et ne maitrisant pas la technologie.

Dans ce sens, cette escroquerie par SMS ne cesse d’évoluer mais recherche toujours à récolter des informations personnelles pour voler.
Apparemment, les criminels se font passer pour une entreprise bien connue et vous demande de cliquer sur un lien par SMS.

Notamment, il faut rester très vigilent par rapport aux messages que vous recevez comme il se servent souvent du motif d’urgence.
Puis, en cliquant sur le lien vous serez invité à remplir des informations ainsi ils peuvent accéder à vos comptes.

La carte vitale en France


En effet, le magazine La Dépêche lance cette nouvelle alerte arnaque à la carte vitale pour prévenir le public.

Dans ce sens, après les SMS concernant la prime d’inflation les malfaiteurs optent pour l’Assurance maladie pour duper les français.
Apparemment, comme cette organisation envoie des messages assez régulièrement les escrocs profitent de cette situation.

Notamment, ils envoient votre nouvelle carte d’assurance maladie est disponible, veuillez remplir le formulaire pour continuer à être couvert via ameli-vital.fr.
Par conséquent, si vous recevez un message de ce genre, ne cliquez strictement pas sur le lien, il s’agit d’une arnaque.

Quelques conseils pour les victimes


En effet, le premier reflexe après avoir subi une arnaque par SMS est d’arrêter d’utiliser votre téléphone sur le champ.

Dans ce sens, nous vous conseillons d’utiliser votre ordinateur pour changer tous vos mots de passe et commander une nouvelle carte SIM.
En même temps, si les malfaiteurs vous ont dépouillé, n’hésitez pas à porter plainte au commissariat le plus proche.

Mais encore, prévenez votre banque pour bloquer toute transaction suspecte, vous devriez récupérer votre argent après enregistrement de la plainte.
Par ailleurs, la plateforme en ligne 33700 vous permet de retrouver la source de n’importe quel numéro de téléphone.