Ce mardi 23 mars dernier, la police a entendu le témoignage de Bernard Kouchner dans le cadre de l’affaire Olivier Duhamel. Il s’agit de la dernière étape avant de convoquer le politologue au commissariat.

Une horrible histoire de famille


Dans son ouvrage « La familia grand », Camille Kouchner profère de graves accusations envers son beau père Olivier Duhamel. Un livre qu’elle s’est mise à écrire tout juste après la disparition de sa maman Evelyne Pisier, en 2017. « J’ai l’impression que la boucle est bouclée, d’une certaine façon », a-t-elle balancé. « J’arrive aujourd’hui à accepter de rencontrer à nouveau la petite fille gaie que j’étais à l’époque. Je n’avais pas eu le droit d’être gaie et d’être heureuse durant très longtemps », ajoute-t-elle. En relatant l’histoire de sa famille, et le vécu de son frère jumeau, elle s’est totalement libérée. Par la même occasion, la jeune femme a retrouvé les années qu’elle a perdues.

Durant son enfance, Camille Kouchner a vécu un véritable enfer pendant son enfance. Vraisemblablement, Victor, son frère jumeau, a subi un inceste de la part de son beau-père dans son adolescence. Le plus dur c’est que leur mère a fermé les yeux. « L’inceste, ça ravage la famille », confie-t-elle. En écrivant cet ouvrage, elle pensait faire du bien à sa famille. « Et j’attends aussi que cet ouvrage aide tous les cousins, les tantes. Que l’on se retrouve dans ce récit pour trouver les clés et ne pas s’enfermer dans la culpabilité », déclare Camille Kouchner.

Bernard Kouchner attendue par la police


Depuis 5 janvier de cette année, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. Une enquête pour « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans. Viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité » à l’encontre d’Olivier Duhamel. Depuis le début de cette affaire, Bernard Kouchner, cofondateur de Médecins sans frontières et ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy, ne s’était pas exprimé sur cette affaire.

En effet, dans son livre, Camille Kouchner reproche à son père son absence. Vraisemblablement, à cette époque il était très occupé avec la campagne présidentielle de François Mitterrand. Des faits que Bernard Kouchner avait affirmés lors de son audition au commissariat ce mardi 23 mars dernier. De plus, il avait déclaré qu’il n’aurait appris les viols de son fils qu’en 2021 lorsque ce dernier porte plainte le 26 janvier 2021. Toutefois, en ayant eu vent de ces faits, Bernard Kouchner a eu une envie folle de « péter la gueule » d’Olivier Duhamel. Au fil du temps, il a changé d’avis par respect pour son fils. La dernière étape de cette enquête serait l’audition d’Olivier Duhamel.