Le champion autiste du célèbre jeu de Jean-Luc Reichmann est invité dans l’émission L’instant de Luxe. Durant son interview, il se confie sur les moments très difficiles de sa vie ayant un lien avec sa maladie. “La souffrance est insupportable”.

Une émission qui révèle tant de personnes possédant des talents hallucinants et aussi incroyables


Par la faveur de la célèbre émission des Douze coups du midi, on peut découvrir des participants incroyables. Certainement, le très talentueux Paul El Kharrat qui a complètement réussi à conquérir Jean-Luc Reichmann ainsi que le public. Le champion de midi a décidé de faire une énorme et incroyable révélation sur son autisme et cela nous a tous tellement émus.

Cette semaine, un autre participant a réussi à nous convaincre et à nous étonner. Il s’agit de Bruno, le dernier maître de midi actuellement. Il vient de finir l’incroyable aventure dans le programme après neuf mois passés sur TF1. Et il quitte le jeu Les 12 Coups de midi avec un million d’euros et également des tonnes de cadeaux. D’ailleurs, à part toutes ces récompenses, il a failli trouver le grand amour sur le plateau de TPMP. Puisque Mathieu Delormeau était incroyablement tombé sous son charme. Effectivement, Bruno est aussi une personne attachante que Paul. Une première pour lui d’avoir gagné dans le jeu des Douze coups de midi.

“La souffrance est insupportable”


Sa première victoire était le 29 avril 2019 et il était présent chaque midi jusqu’au 10 octobre 2019. Un très long voyage au sein du jeu pour que le public puisse découvrir le jeune Grenoblois. Celui-ci est reparti en remportant 691 522 euros. Grâce à cette énorme expérience, il s’est fait un nom dans les médias et autres émissions. Effectivement, il a été invité dans l’émission des Grosses Têtes de Laurent Ruquier pour son intelligence incroyable qui étonne tout le monde.

D’ailleurs, il s’est retrouvé sur le plateau de L’instant de Luxe accompagné de l’animateur Jordan. Ce mercredi 06 octobre 2021, il raconte que son syndrome d’Asperger a été diagnostiqué à seulement seize ans. Tout en ajoutant à la liste des confidences tous les instants douloureux de sa vie. Vivre avec un tel handicap est très difficile. Il a confié que leur lourdeur leur incite à vouloir rester auprès des autres et leurs actions (…) À vouloir vivre une seconde de plus tellement la souffrance est insupportable. Il a également ajouté que pour réussir à surmonter la douleur, il faut s’entourer de bonnes personnes.