La pension de retraite n’évolue pas comme le salaire durant votre période d’activité, il faut donc la préparer à l’avance. Dans ce sens, nous vous expliquons les 5 méthodes pour optimiser le montant de votre pension le moment venu. En même temps, si le taux plein sans décote ni surcote est de 72,6%, un cadre ne va toucher que 53,5%.

1) Vérifiez tous vos droits à la pension retraite


En effet, pour optimiser le montant de votre pension retraite, ne manquez pas de vérifier vos trimestres et vos points.
Notamment, sur le site info-retraite.fr pour pouvoir éditer votre relevé de carrière censée être complète mais souvent remplie d’erreurs.
Apparemment, il faut un justificatif que vous devez envoyer à votre caisse de retraite de base pour les corriger.

2) Estimer le montant que vous pouvez percevoir en fonction de votre situation


En effet, ce relevé indique le montant de votre taux plein et votre date de départ possible à la pension retraite.
Dans ce sens, les personnes nées en 1957 doivent accumuler 166 trimestres et 167 pour celles nées entre 1958 et 1960.
Notamment, ne manquez pas d’additionner les trimestres cotisés (travaillés), assimilés (chômage, maladie) et offerts pour éviter l’erreur.

3) Envisager l’option « surcote »

En effet, vous pouvez également continuer à travailler même après 62 ans pour optimiser le montant de votre pension retraite.
Dans ce sens, chaque année supplémentaire travaillée représente une augmentation de 5% de votre pension de base.
Notamment, surcoter de 2, 3 ou 4 ans vous apporte un bonus entre 10% et 30% pendant un an sur votre pension Agirc-Arrco.

4) Pensez à la pension retraite progressive


En effet, après 150 trimestres de cotisations ou équivalent vous disposez d’un temps de travail flexible compensé par la pension.
Dans ce sens, le travail à temps partiel représente 40 % et 80 % du temps plein par an.
Notamment, les cadres en forfait jours exclus de ce dispositif peuvent tenter de trouver un accord avec leur employeur.

5) Envisagez la possibilité de racheter des trimestres

En effet, vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres pour atteindre la pension complète si vous aurez bientôt atteint l’âge légal.
Néanmoins, pour un salaire supérieur à 40 524 euros bruts soumis à cotisations, le prix du rachat d’un trimestre reste stable.
Dans ce sens, un trimestre vaut 4 367 euros à 60 ans et 4 510 euros à 62 ans.