La pénurie alimentaire commence à gagner les rangs. Bientôt les Français vont voir un de leurs aliments favoris invisibles sur les rayons. Il s’agit des pommes de terre, qui constitue une grande part de l’alimentation en France.

Les raisons de la pénurie alimentaire


Il y a plusieurs facteurs qui causent cette pénurie. D’un côté, il y a la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Ces deux pays ainsi que leurs alliés respectifs fournissent certains aliments à divers pays. Par exemple, l’Inde préfère ne plus exporter le riz ainsi que la farine hors de ses frontières pour lutter contre les potentielles famines à venir. Cela engendre des grosses lacunes dans les autres pays. De l’autre côté, il y a la situation environnementale.

Les pommes de terre sont des tubercules qu’on plante sous terre et qui a besoin de beaucoup d’eau. Plus la terre est aride, plus les tubercules seront de petites tailles. Des fois, la terre devient tout simplement infertile. Cela cause des gros problèmes de récoltes. Non seulement les pommes de terre sont beaucoup plus petites, mais aussi beaucoup moins nombreuses. La production a baissé de 30%. Une baisse énorme pour les agriculteurs français.

Une inflation des prix


Plus un produit se fait rare, plus son prix est en hausse. La tonne de pommes de terre connaît une hausse de 50 euros. De ce fait, la tonne de pommes de terre est de 250 euros aujourd’hui. Les chips ainsi que les frites surgelées sont affectées par cette hausse de prix. Les chips connaissent alors une hausse de prix et il y a de moins en moins de produits. La crise commence à sévir de plus en plus de pays.

De plus en plus d’aliments se font rares


Depuis quelques mois maintenant, non seulement le carburant mais aussi certains produits alimentaires sont en baisse de production. Comme on l’a dit plutôt, c’est en partie à cause des conditions médiocres de production. Il est important de bien assurer les conditions de production. La canicule actuelle est en partie responsable.