La pandémie a touché bien des secteurs. En plus des pertes humaines, les dégâts économiques posées par cette pandémie ne passent pas inaperçue. Et pour cause, elle est la raison de nombreuses pertes pour les entrepreneurs.

Alors qu’il est invité sur le plateau de « Sept à huit », Philippe Etchebest revient sur la situation des restaurateurs. Pour lui, la situation est des plus dramatiques. Il donne d’ailleurs quelques détails concernant ses craintes sur le plateau. « C’est un carnage ! »

Une situation dramatique pour les restaurateurs


La première vague de confinement n’a pas été facile pour les personnes du secteur gastronomique. Pour ces derniers, les temps sont vraiment durs car tous les établissements ont dû être fermés sur une période indéterminée. La réouverture de ces derniers à la levée du confinement a toutefois permis de rétablir quelques peu la situation.

Mais cela n’est pas suffisant. Comme le juré de Top Chef l’indique, c’est une perte de « 400 000 euros qu’il encaisse à la reprise du service ». D’autant plus que la réouverture des restaurants n’est pas encore suffisante pour pallier aux nombreuses pertes. Certains établissements ont déjà dus licencier plus de la moitié de leur personnel de cuisine.

Une nouvelle fermeture possible ?


Face aux chiffre qui sont fortement en hausse, la pandémie reprend du terrain. De quoi inquiéter les restaurateurs. Philippe Etchebest quant à lui, déclare qu’une « nouvelle fermeture des établissements pourrait être terrible, c’est du suicide ». Il incite d’ailleurs les autorités à prendre en compte le fait que plus de 30% des restaurants pourraient mettre la clé sous la porte à l’issue de cette période.

Le plus dur pour lui, c’est le manque de « réponse de l’Etat ». Malgré les appels et discussions qu’il a eu avec Emmanuel Macron, aucune solution n’a encore été trouvée pour les restaurateurs et leurs établissements.