Pierre Bellemare, le père de Pierre Dhostel est disparu le 26 mai 2018, à l’âge de 88 ans. Il s’est fait connaitre grâce à ses talents de conteur. Aujourd’hui, c’est son fils qui célèbrera ses 69 ans ce samedi 6 février.

La vie de Pierre Bellemare


« La retraite, ce n’est pas pour moi », avait confié Pierre Bellemare en avril 2018 auprès de l’équipe de Groland (Canal+). En effet, sa carrière était tout pour lui. Son père était un homme de littérature et de poésie. Quant à sa mère, elle était une « petite couturière de Montmartre ». Après avoir filé le parfait amour, ils ont donné naissance à Pierre Dhostel, en 1929, à Boulogne-Billancourt, une tranquille banlieue parisienne. En grandissant, il aimait enfreindre les règles. Ainsi, une fois, il a failli se faire surprendre par les Allemands en faisant une course à la boussole en plein couvre-feu. Ils leur ont échappé de justesse, mais il a eu une « gifle monumentale » de son père. La vie de Pierre bascule très tôt.

Du haut de ses dix-sept ans, sa vie bascule du tout au tout avec le décès de sa maman suite à une sclérose en plaques. Par la même occasion, il a aussi trouvé l’amour de sa vie qui était nommé Micheline. Afin de l’épouser, il a dû travailler comme technicien à la radio où son beau-frère travaille. Depuis ce jour, il a eu une carrière fulgurante et devenu une figure emblématique des médias.

Une double vie


Pierre Bellemare passe d’émission en émission. Il a déjà animé « Vous êtes formidable », « La Tête et les Jambes » et « Pas une seconde à perdre ». Il y avait aussi « La caméra invisible » ou encore, « bien plus tard » et le « Téléshopping ». Ajouté à cela, il était un grand homme d’affaires. Sans aucun doute, il avait une vie de rêve. Il avait eu deux enfants Françoise-Louise, qui deviendront avocate, et Pierre Dhostel qui a suivi les traces de son père. En effet, il est lui aussi devenu l’animateur de Téléshopping.

Dans son autobiographie, Pierre Bellemare relate sa liaison avec une danseuse du nom de Roselyne. La jeune femme était mineure au moment de leur relation. Après un accident de hockey sur glace, le processus vital de Roselyne est engagé. Pierre Bellemare réalise alors à quel point cette femme compte pour lui. Par conséquent, il décide de louer un appartement pour sa deuxième famille. Pendant plusieurs années, il a jonglé avec les horaires, car il est devenu bigame. Une double vie qui l’a plongé dans un profond sentiment de culpabilité.