La série Plus Belle La Vie est de retour en inédit. Plusieurs épisodes ont été conçus exceptionnellement pour lui donner plus d’audience.

Les réalisateurs et scénaristes de la série espèrent regagner cet été l’audience de novembre 2019. Ce mois a connu le plus haut PDA du feuilleton. Ils ont eu 14,8% du part du marché public alors qu’actuellement ils ne gagnent que 12,6% au maximum.

La mort du compagnon d’Ariane


Parmi les intrigues pour ramener les téléspectateurs figure la mort d’Alex Melmont. C’est d’ailleurs un des faits le plus marquant après la mort de Jérôme Belesta en septembre 2019. Le psychologue et compagnon d’Ariane a déjà été alerté par un confrère plus expérimenté concernant un patient à risque. Son confrère a mis en garde Alex sur une éventuelle rechute de ce patient.

Il est à noter que depuis quelques temps le psychologue n’a pas été mis en avant dans la série. Dernièrement, il est intervenu de temps en temps dans les épisodes. Alex a marqué les téléspectateurs en demandant à Ariane d’emménager avec lui. Ce déménagement n’apporte pas que du bonheur à la jeune femme. La soeur de son compagnon lui est hostile et n’hésite pas à lui rendre la vie dure. Cette situation va être supplantée par une autre plus douloureuse : le décès d’Alex.

Des patients comme suspect


Ariane trouve elle-même le corps inerte de son compagnon dans le cabinet de ce dernier. Il a été assassiné. Malgré la panique, elle appelle ses collègues de la police. Peu de temps après, Boher arrive avec les éléments de la force de l’ordre. Certes Ariane est compétent en tant que lieutenant mais on ne va certainement pas lui donner cette affaire.

Elle a tout de même effectué quelques enquêtes qui aboutissent à une première piste. La policière dispose d’un élément avec Marc Sorret. En effet, le psychologue a été déjà averti depuis quelques temps concernant l’un de ses patients qui risque une rechute. Un avertissement auquel Alex n’a pas donné assez d’importance, et il en a payé le prix fort.