Une révélation sordide sur sa fille par une de ses nombreuses victimes apporte pour PPDA un bonheur brisé avec Nina. Dans ce sens, cette affaire d’agression sexuelle rattrape encore Patrick Poivre d’Arvor profitant d’une escapade avec sa compagne. En même temps, si tout semble aller pour le mieux à Théoule-sur-Mer, ce nouveau témoignage affecte l’image de marque du journaliste.

PPDA bonheur brisé avec Nina


En effet, le magazine Voici rapporte pour l’ex-pape du 20 heures de TF1 PPDA un bonheur brisé avec Nina.

Dans ce sens, le journaliste profite d’une escapade romantique dans le sud de la France avec la séduisante restauratrice.
Apparemment, Patrick Poivre d’Arvor affiche fièrement qu’il plait encore aux femmes en embrassant longuement et ostensiblement sa compagne.

Notamment, accusé pour violences sexuelles, il multiplie les signes d’affection envers cette jeune qui partage sa vie.
En même temps, la publication ne manque pas de partager quelques photos du couple profitant de leur escapade romantique.

Des témoignages embarrassants


En effet, Patrick Poivre d’Arvor vit le parfait amour aux côtés de cette séduisante restauratrice malgré les tempêtes dans sa vie.

Dans ce sens, le nouveau témoignage de trois femmes apporte à PPDA un bonheur brisé avec Nina.
Notamment, il s’agit de Bénédicte Martin, Anne Cauquil-Gleizes et une autre dont le nom n’a pas été précisé.

Apparemment, ces trois victimes de l’ex-pape du 20 heures de TF1 livre quelques confidences sur les colonnes de Libération.
Par la suite, l’image du journaliste de 75 ans en prend encore un coup faute de cette affaire d’agression sexuelle.

Révélation sordide sur sa fille Solenn


En effet, la journaliste et écrivaine d’une quarantaine d’années Bénédicte Martin revient sur sa première rencontre avec le journaliste.

Dans ce sens, le journaliste compare la jeune femme de 24 ans à l’époque avec sa propre fille en 2003.
Notamment, Patrick Poivre d’Arvor affirme que ces filles anorexiques, intéressantes et très sensibles lui font penser à Solenn.

Par la suite, l’ex-pape du 20 heures rajoute qu’il souhaite aider la jeune femme à s’alimenter pour surmonter son anorexie.
Apparemment, il l’attrape par les mains pour l’agresser sexuellement mais la jeune journaliste parvient à s’en sortir de son emprise.