Comme chaque année, tous les nouveaux parents vont recevoir une prime à la naissance 2023 versé par la Caisse d’Allocations Familiales. Dans ce sens, si vous attendez un bébé, cet article que nous vous proposons aujourd’hui va certainement vous intéresser. Apparemment, nous allons parler des démarches à suivre pour la recevoir sans oublier de mentionner le montant.

La prime à la naissance 2023


En effet, la prime à la naissance 2023 octroyée par la CAF vise à soutenir les parents pour le financement des coûts de l’arrivée future d’un bébé.

Dans ce sens, il faut suivre une démarche pour bénéficier de cette aide du gouvernement pour ceux qui attendent un heureux événement.
Apparemment, il faut déclarer la grossesse dans les 14 premières semaines auprès de la CAF et de la Caisse primaire d’Assurance maladie.

Puis, vous devez également avoir une résidence principale en France et y résider pendant plus de six mois par an.
En même temps, pour en bénéficier vous devez également justifier de ressources inférieures à un certain plafond.

Le montant de cette prime


En effet, le montant de la prime de naissance 2023 vaut 1.003,97 euros, une somme calculée selon le nombre d’enfants.

Dans ce sens, si vous attendez des jumeaux, vous allez toucher deux fois la prime de naissance.
En même temps, cette prime octroyée par la CAF pour soutenir les nouveaux parents a subi une revalorisation tous les 1er avril.

Notamment, 1 enfant né rapporte 33 040 € à un couple avec un seul revenu et 43 665 € aux parents isolés.
Par ailleurs, 2 enfants rapportent 39648 € et 50273 € tandis que 3 rapportent 47578 € et 58203 € puis 7930 € supplémentaire par enfant.

Le versement de la prime de naissance


En effet, le versement de la prime de naissance s’effectue dès le 7ème mois de grossesse.

Dans ce sens, le versement était effectué le dernier jour du deuxième mois qui suit la naissance de l’enfant.
Notamment, comme le prévoit la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) promulguée le 14 décembre 2020.

Apparemment, la prime de naissance accordée par certaines entreprises à leurs employés intervient généralement par le biais d’une mutuelle choisie par l’employeur.
En même temps, la prime peut également figurer dans la Convention collective ou dans le contrat de travail.