Mensuellement, les salariés payés au SMIC ont droit à une prime d’activité de la CAF ou la MSA. Elle est donc comme un complément de revenus aux travailleurs modestes ou aux salariés indépendants. Voici le montant pour ceux qui prétendent cette aide.

Les conditions pour être éligible à la prime d’activité de la CAF


La prime d’activité a été lancée depuis 2016. Au fil des années, elle n’a cessé d’évoluer. Ainsi, pour cette nouvelle année, ses conditions d’attributions ont été mises à jour. En tout, 4,49 millions de Français ont pu bénéficier de cette aide. Ce qui fait environ 8,83 millions de travailleurs.

Ce qu’il faut savoir en premier lieu que cette prime est versée selon les ressources d’un salarié. En d’autres termes, il s’agit d’un complément de revenus sous condition de ressources. Elle est surtout destinée aux salariés, travailleurs indépendants et fonctionnaires.

Pour jouir de cette aide, vous devez répondre à ces conditions :

Être majeur, c’est-à-dire plus de 18 ans
Résider en France au moins 9 mois de l’année
Être en activité professionnelle ou en chômage partiel ou technique
Être français ou citoyen européen ou en Suisse.
Posséder un titre de séjour en cours de validité pendant au moins 5 ans
Pour un étudiant ou un apprenti, percevoir un revenu mensuel net avant impôt de plus de 1 028,96 euros

Ainsi, toute personne répondant aux critères mentionnés ci-dessus peut demander cette prime d’activité de la CAF.

Le montant de la prime d’activité 2023


Cette prime se base sur la composition du foyer. Ainsi, prime d’activité de la CAF possède un montant forfaitaire de 586,23 euros. De surcroit, un surplus de 43 % environ peut s’ajouter à cette prime avec un enfant à charge.

Parfois, cette aide peut être ajoutée de 61 % du montant des revenus professionnels. Ou encore, il peut y avoir une bonification pour chaque travailleur.

Par la suite, le montant des ressources du foyer pour les trois derniers mois est à soustraire. À noter toutefois que les prestations sociales comme les aides au logement ou autres allocations de la CAF sont à prendre en compte pour le calcul. Il peut y arriver que des placements soient également considérés.

Le montant de la prime pour un salarié bénéficiant du SMIC


Il est à souligner que le salaire minimum interprofessionnel de croissance a connu une revalorisation de 1,81 % à compter du 1er janvier 2023. Actuellement, il est de 1 709,28 euros brut ou 1353,07 euros net par mois.

Quant au SMIC horaire brut, il est devenu 11,27 euros. Deux revalorisations ont survenu l’année dernière, en mai et en aout 2022. De ce fait, la prime d’activité de la CAF pour ceux qui perçoivent le SMIC est de 158 euros par mois. Soit 1 511 euros par an.

À préciser qu’il s’agit d’une simulation pour un travailleur célibataire, sans enfants à charge et propriétaire d’un logement.