Le mois de décembre signifie le versement de la prime de Noël de la CAF. Mais certains bénéficiaires ne toucheront leur part cette année.

Qui peut prétendre à la Prime de Noël de la CAF

La crise économique actuelle fait que les prix grimpent en flèche. Le pouvoir d’achat des ménages aurait donc besoin d’un peu de soutien surtout à l’approche des fêtes de fin d’année. Heureusement, la distribution de la prime de Noël de la CAF est prévue pour le 15 décembre prochain.

Mais avant tout, vous devez être bénéficiaire soit de la RSA, soit de l’AER, soit de l’ASS. De plus, il est important que vous ayez fait votre déclaration de revenus en bonne et due forme. À partir de là, vous devriez automatiquement être inscrit dans la liste des bénéficiaires de la prime.

Un retard de versement pour les nouveaux affiliés

L’État souhaite aider les ménages les plus modestes à travers la Prime de Noël. Selon les chiffres, plus de 2,3 millions de foyers vont bénéficier de ce bonus. La date prévue par la CAF pour la distribution générale est le 15 décembre 2022.

Malheureusement, tout le monde n’est pas concerné. En effet, les nouveaux affiliés à la caisse d’allocation familiale ne recevront pas leur part en même temps que les autres. Ils devront attendre le début de l’année prochaine pour recevoir leur versement.

Le montant de la Prime de Noël de la CAF

Même si les nouveaux bénéficiaires ne reçoivent pas leur part avec les autres, le montant qu’ils percevront reste la même. Normalement, la prime de base est de 152,45 euros par personne. Ce chiffre augmente ensuite selon le nombre de personne à charge.

Un foyer de quatre enfants peut par exemple prétendre à 442,10 euros. À partir de là, chaque personne supplémentaire ajoute 60,98 euros à la prime de Noël. En tout cas pour les fêtes de fin d’année, c’est vraiment une chance de recevoir cette allocation.