Accueil / People / Prince Charles : tacle Harry et Meghan avec une arme fatale, cette étonnante loi de 1717

Prince Charles : tacle Harry et Meghan avec une arme fatale, cette étonnante loi de 1717

Prince Charles tacle Harry et Meghan avec une arme fatale, cette étonnante loi de 1717

Après leur retrait au palais royal, le prince Harry et Meghan Markle auraient mis un sacré coup au prince Charles. Face à la situation, ce dernier pense utiliser une arme fatale contre eux. Détails.

Une reine inégalable


Famille royale britannique rime toujours avec la reine Elisabeth II. En effet, malgré son âge très avancé, elle est toujours à la tête de la Grande-Bretagne et semble bien maitrisée sa monarchie.

Pour preuve, depuis qu’elle est sur le trône, elle a toujours réussi à maitriser toutes les situations. Ajoutée à cela, la souveraine comprend plus que quiconque son peuple.

Ou encore, l’année dernière, la Grande-Bretagne s’est retrouvée dans une terrible situation face à la pandémie du coronavirus. Pour cause, ils ont tenté l’immunité collective.

Mais grâce à la reine Elisabeth II, le peuple a retrouvé leur foi. En effet, elle a trouvé les mots justes et la bonne attitude face aux Britanniques via une intervention télévisée. Malheureusement, quand le jour viendra, elle devra céder sa place à son fils, le prince Charles.

Prince Charles use de ses fonctions pour attaquer le prince Harry


Pour sa part, le prince Charles est parmi l’un des membres de la famille royale à avoir été durement touchée par le coronavirus. Ainsi, il a été très affaibli pendant plusieurs semaines. Fort heureusement, il s’en est sortie vainqueur et a repris ses fonctions royales.

Aujourd’hui, le prince Charles a retrouvé ses capacités, du reste physiquement. Selon certaines rumeurs, il semblerait que son fils, le prince Harry lui a fait voir de toutes les couleurs depuis quelque temps.

En effet, suite à son retrait des protocoles royaux, le duc de Sussex aurait décidé que son père n’aurait plus le droit de voir son petit-fils, Archie. Effectivement, cette décision a anéanti le prince Charles.

Toutefois, le duc de Cornouailles ne va pas se laisser faire. Pour cela, il va user de quelques lois qui vont l’autoriser à revoir son petit-fils. Néanmoins, cette loi n’aura aucun effet que s’il est sur le trône.

Il s’agit en effet d’une loi qui date de 1717. Cette dernière stipule que le roi a la garde complète de ses enfants, mais également de ses petits-enfants tant qu’ils sont encore mineurs. Du moins, c’est le cas du petit Archie.

Mais arrivée jusqu’à appliquer cette loi ne serait pas bon pour l’image de la monarchie. Toutefois, si la situation l’oblige, il n’hésiterait pas à le faire pour faire pression à son fils, le prince Harry.