Prince Harry choqué par Meghan Markle se retrouve dans l’obligation de quitter sa luxueuse demeure à Montecito. Le couple Sussex s’y installe depuis deux ans. Cependant, la duchesse de Sussex réduit son séjour dans leur propriété en Californie.

La grande résidence du Prince Harry et de Meghan Markle sent la pourriture !

Après leur départ des Royaume-Unis, Prince Harry et Meghan Markle paraissent impatients de profiter de leur immense propriété. D’ailleurs, un jardin à couper le souffle les attend avec un parfum de rose, des citrons, des oliviers ainsi que des cyprès.

Toutefois, plusieurs mois plus tard, le magazine In Touch indique la déception des parents d’Archie et de Lilibet sur la transformation des lieux. Les mauvaises odeurs redonnent place aux multiples parfums envoutants de leur magnifique jardin. Dorénavant, la puanteur sévit dans leur villa de luxe.

Ainsi, Prince Harry choqué par Meghan Markle prévoit de quitter les lieux.

Prince Harry choqué par Meghan Markle, le déménagement

Le plus grand souhait de Meghan Markle serait de partir au plus vite de leur demeure à Montecito. Bien que le Prince Harry retrouve peu à peu gout à la vie de Los Angeles, la duchesse de Sussex pense déjà à emballer ses cartons.

Pour fuir l’odeur de pourriture qui se sente dans leur villa de luxe, la mère d’Archie et de Lilibet préfère loger chez ses amis célèbres. Par conséquent, elle passe de moins en moins de temps dans leur nid d’amour. De ce fait, le couple cherche activement une nouvelle demeure.

De préférence, ils optent pour une résidence loin des marais de Montecito.

La plainte du couple Sussex

Une source proche du Prince Harry et de Meghan Markle apporte plus de précision à cette situation. En effet, depuis plusieurs jours, le couple est contraint de vivre au côté des marécages. Ces derniers deviennent de plus en plus malodorants.

Par conséquent, le duc et la duchesse de Sussex souffrent de maux de tête à cause des mauvaises odeurs. Toutefois, ils prennent l’initiative de se plaindre au côté des autorités, mais hélas, la situation reste inchangée. Aucune solution ne semble appropriée pour remédier à leurs soucis.