Le prince Harry contre le roi Charles III, la situation ne semble pas s’améliorer entre eux. Malgré la mort de la reine Elizabeth II, les relations entre les membres de la famille royale ne semblent pas s’améliorer. Le duc et la duchesse de Sussex vivent une très grande pression de la part du roi Charles.

Prince Harry contre le roi Charles


Depuis des années maintenant, le prince Harry s’est retrouvé au milieu d’une rumeur effroyable et scandaleuse. Ces rumeurs prétendent que le frère du prince William ne serait pas du même père. Si le prince William est bel et bien le fils du roi Charles III, ce ne serait pas le cas du prince Harry. Lady Diana est décédée dans un accident de voitures à Paris alors qu’elle fuyait les paparazzis après qu’elle venait de voir son amant.

Mais cette histoire de paternité remonte à bien plus longtemps. En effet, vers un an avant la naissance du prince Harry, Lady Di avait entretenu une liaison avec James Hewitt. En plus, en grandissant, le prince Harry ne ressemblait pas vraiment au roi Charles III. Des théories les plus folles en été établies. Très peu d’entre elles ne jouaient en la faveur du roi Charles III. Comme il est monté sur le trône, le roi Charles III va sûrement faire quelques réformes. Il va aussi imposer ses propres lois. Mais avant de s’en prendre au royaume et aux pays du Commonwealth, il pourrait commencer par sa propre famille.

Mise à l’écart du duc et de la duchesse de Sussex


Leur départ de la royauté du prince Harry et Meghan Markle a laissé des cicatrices pour toute la famille. Cela a eu des conséquences sur leur relation mais également sur le bon fonctionnement de la famille. La reine Elizabeth II a été extrêmement peinée de leur départ, elle ne l’a pas caché. Hélas, le prince Harry est arrivé en retard et la reine est déjà morte quand il a finalement débarqué.

Le roi Charles pourrait mettre son second fils à rude épreuve maintenant que la reine est enterrée. Une source proche de la famille royale a déclaré que le roi avait besoin d’être certain que le prince Harry soit son fils. Le doute doit être écarté sinon leurs titres pourraient leur être retirés.

Une extrême indélicatesse


Imposer un test ADN au prince Harry pour confirmer qu’il est le fils du roi Charles est un grave manque de respect. Que le doute subsiste est déjà un manque de respect. Cela dit, si le doute est levé et que le prince Harry est vraiment le fils du roi Charles III, il pourrait peut-être retrouver son estime en tant qu’héritier et de sang royal.