Une vengeance de taille se prépare, prince Harry et Meghan Markle bien équipés, le prince Andrew sur ses gardes. Dans une famille, que soit royale ou normale, il y a toujours un conflit quelque part. Dans la famille royale du Sussex, c’est entre le couple prince Harry et Meghan Markle et le prince Andrew, le deuxième fils de la reine Elizabeth II.

Prince Harry et Meghan Markle bien équipés, préparant bien leur vengeance


Pour des questions de sécurité, le prince Harry et Meghan Markle sont interdits de visite à Londres. Néanmoins, ils dresseraient une vengeance contre le prince Andrew. En effet, le couple ne l’apprécie pas beaucoup.

Selon le magazine Star, il y a des accusations de racisme qui sont portés contre lui. Bien évidemment, cela n’arrange pas la situation, au contraire mais l’aggrave de plus. Cette déclaration susciterait encore plus la colère du couple envers le deuxième fils de la reine Elizabeth II. D’autre part, la question se pose : serait-ce le prince Andrew la cible du prince Harry et Meghan Markle pendant leur interview énorme passée en mars dernier.

Le prince Andrew s’inquiète de ce qu’il pourrait lui arriver


En mode panique, le prince Andrew ne sait plus quoi faire. Il sait très bien pourtant qu’il devrait un jour ou l’autre sortir de sa forteresse située à Windsor. En effet, se cacher n’est pas une solution à long terme.

Une source s’est ébruitée venant d’un proche de la famille royale. Justement, en ce moment il y a plusieurs réunions de crises qui s’enchaînent. De son côté, le prince Andrew remue ciel et terre pour élaborer une réponse.

La source a expliqué qu’ils se sont mis d’accord pour présenter de sa propre volonté le duc d’York pour faire une déposition le 10 mars.

Ce que prévoit de faire le prince Andrew en contrepartie


Le second fils de la reine Elizabeth II a comme objectif de suivre le combat. Il planifie de contrattaquer en déposant sous serment en mars à Londres. Une déposition concernant l’histoire du harcèlement sexuelle de la jeune fille américaine quand elle était encore mineure. Cela se fera avec les avocats de la jeune fille mentionnée en dessus.

De ce fait, il ne se fera jamais emprisonné. En même temps, les poursuites qui lui sont destinées sont effacées à cause de son immunité diplomatique. Toutefois, l’image de la famille royale sera toujours entachée.