Les rumeurs rapportant pour le Prince Harry et Meghan Markle un divorce imminent continuent de circuler malgré leur belle complicité. Dans ce sens, le Palais met à disposition une arme secrète pour protéger le second fils du roi Charles III. En même temps, une observatrice avisée des têtes couronnées partage son point de vue concernant cette affaire de divorce des Sussex.

Les explications d’une experte


En effet, l’experte des têtes couronnées se penche sur Prince Harry et Meghan Markle divorce imminent dans son dernier ouvrage.

Dans ce sens, Valentine Low profite de l’occasion pour affirmer le duc du Sussex sous l’emprise de son épouse.
Notamment, l’auteure de « Courtiers : The Hidden Power Behind the Crown » revient sur le début de leur relation.

Apparemment, le second fils du roi Charles III s’est toujours plié aux exigences de sa chère et tendre depuis le début.
Autrement dit, même avant leurs fiançailles, le prince Harry se démène pour la satisfaire de peur qu’elle le largue.

Prince Harry et Meghan Markle divorce imminent


En effet, Meghan Markle oblige le prince Harry fou amoureux de passer un cap dans leur relation de couple.

Apparemment, elle aurait affirmé « Si tu ne publies pas un communiqué pour officialiser notre relation, je vais rompre ».
Dans ce sens, malgré leur relation très complice et fusionnelle, les rumeurs circulent toujours et le Palais n’exclut pas un divorce.

Par conséquent, pour la protection des droits du second fils du roi Charles III, il peut toujours compter sur l’immunité diplomatique.
En d’autres termes, pour le Prince Harry et Meghan Markle, un divorce imminent ne pourrait se dérouler qu’en Angleterre.

L’arme secrète de Charles


En effet, Meghan Markle n’a pas pris en compte ce détail comme quoi elle ne peut pas divorcer d’Harry en Californie.

Dans ce sens, l’immunité diplomatique dont il jouit toujours permet de protéger le prince Harry contre cette éventualité.
Apparemment, si elle entame une procédure, le département d’État interviendra et suspendra la procédure.

En même temps, le média britannique The Express rapporte les explication s d’une spécialiste à propos de ce sujet.
Notamment, « Meghan ne peut divorcer de Harry qu’à Londres où son immunité diplomatique ne s’applique pas ».