Le prince William décide de réagir dans l’immédiat afin de déjouer pour prince Harry et Meghan Markle leurs plans diaboliques. Dans ce sens, Omid Scobie, un journaliste proche des Sussex affûte ses armes et tient à remettre les pendules à l’heure. En même temps, l’invitation du prince de Galles pour son frère et son épouse vise à continuer de contrôler leurs gestes.

Prince Harry et Meghan Markle plans diaboliques


En vrai, le prince et la princesse de Galles ont convié les Sussex pour découvrir les hommages rendus à la reine. Le public  tient à rendre hommage à la reine Elisabeth II décédée le 8 septembre dernier à l’extérieur du château de Windsor.

D’après Angela Levin, spécialiste des têtes couronnées et auteure d’une biographie consacrée à Camilla, le prince William décide de réagir rapidement. Apparemment, le prince William prend cette décision pour empêcher le prince Harry et Meghan Markle dans leurs plans diaboliques.

Notamment, l’époux de Kate Middleton tient à s’assurer personnellement que les funérailles de la souveraine se déroule sans scandale.

L’invitation de William pour Harry et Meghan


Ensuite, Harry et Meghan sont invités à cette promenade parce qu’ils prévoyaient de partir seuls et avaient sollicité à la télé. Apparemment, avec une chaîne de télévision américaine juste pour les accompagner dans cette promenade, mais le prince William découvre leur magouille.

Le prince a tout stoppé net pour les garder sous contrôle, au grand soulagement de l’experte s’exprimant sur les réseaux sociaux.

Notamment, le prince Harry et Meghan Markle aux plans diaboliques ne parviennent pas à atteindre leur objectif de règlement de comptes.

L’avis d’un journaliste


A la fin, cette allégation est démentie par le journaliste Omid Scobie, qui l’a interpelé à la suite de son passage dans Talk TV.

C’est une question de savoir sur quoi vous basez vos pensées , si vous venez de l’imaginer, si vous projetez, si vous savez vraiment. Vous dites ce que vous pensez, mais sur quoi se basent vos pensées? a-t-il relayé sur Twitter.

Des questions captent l’attention des journalistes, des magazines et des autres médias concernant ces propos. En même temps, la famille royale britannique effectue les funérailles de la souveraine tout en redoutant le déballage des Sussex.