Voilà quelques mois que le Prince Harry et Meghan Markle sont partis du Royaume Uni. Un départ assez difficile, autant pour que le couple que pour la famille royale qui a dû faire face à cette décision sans pouvoir faire appel. D’autant plus que les circonstances de cette séparation ne sont pas du tout joyeuses.

Comme son nom l’indique, le « Megxit » désigne le départ et la duchesse de Sussex et son compagnon vers les Etats-Unis pour une émancipation effective. Le déménagement s’est fait il y a de cela quelques mois mais il semblerait que le couple soit désormais contraint de revenir sur le territoire britannique.

Un départ qui casse la famille royale


Après maints conflits, le Prince Harry et Meghan Markle ont décidés de se séparer de la famille royale. Le couple se détache de leur titre mais aussi de leurs obligations qui étaient souvent source de conflit avec la Reine Elizabeth II. Une fois leur décision prise, les parents d’Archie se sont installés dans une jolie villa à Santa Barbara.

Malheureusement, les conflits ne s’arrêtent pas là ! En effet, même s’ils sont à des kilomètres de la famille royale, les tensions sont toujours palpables. D’autant plus que le couple a décliné maintes occasions de faire la paix avec leurs proches.

Un retour sur le sol britannique prévu ?


Après une longue pause aux Etats-Unis, le Prince Harry et Meghan Markle ont décidé de faire un petit retour en Angleterre. Comme ils l’indiquent dans « Finding Freedom », le couple a toujours eu l’intention de continuer leur travail caritatif sur place.

Ils sont donc obligés d’y revenir régulièrement, mais uniquement pour leurs obligations envers cette cause. Comme tout le monde, Omar Omid espère bien sûr que « le couple fasse des déplacements réguliers dans le Royaume Uni à fins professionnels et familiaux ».