Prince Harry et Meghan Markle s’écartent de Thomas Markle à la suite de ses sorties indécentes dans la presse. De ce fait, la duchesse du Sussex a conseillé à son père d’arrêter de lire les presses people.

Un conseil impressionnant qui a intrigué les magazines ainsi que les spécialistes des têtes couronnées.

Prince Harry et Meghan Markle s’écartent de Thomas Markle

Depuis le mariage du prince Harry et de Meghan Markle, le couple a tenu une relation assez froide avec Thomas Markle. Mais ce dernier évènement a terminé à ce que le Prince Harry et Meghan Markle s’écartent de Thomas Markle.

La raison s’avérait que le père de la duchesse a entrepris un faux pas en se lâchant à des commentaires sur elle dans les presses.

En effet, une lettre adressée à Thomas Markle s’est retrouvée en la possession du magazine Woman’s Day. Ensuite, l’historien Robert Lacey a repris l’information pour son œuvre « Guerre royale – Mensonges et trahisons ».

Cette lettre stipulait la requête de Meghan Markle a son père. L’épouse du prince Harry aurait conseillé à son père d’arrêter de lire les tabloïds.

La lettre de Meghan Markle destiné à Thomas Markle

Apparemment, un proche de Meghan Markle a partagé cette lettre au magazine People. De ce fait, une suspicion a été lancée que la divulgation de cette lettre s’agissait d’ un acte calculé.

Cette lettre de recommandation est adressée à Thomas Markle. La mère d’Archie et de Lilibet a conseillé à plusieurs reprises de cesser consulter des articles des paparazzis.

A ce qu’on a pu observer, le père de l’actrice de Suits n’a pas considéré cette requête. Ainsi, il est devenu paranoïaque et s’est fâché contre les jugements qui lui sont attribués.
D’ailleurs, les tabloïds se trouvaient à l’origine de toutes les spéculations afin de provoquer le buzz.

La réaction des presses people et des spécialistes de la famille royale

Le couple du Sussex s’écartent de Thomas Markle grâce à cette situation.
Par conséquent, les conseils de Meghan Markle ont occasionné la réaction de la presse et des historiens qui s’intéressent à la vie des membres de la famille royale.
Camilla Long de Sunday Times a qualifié ce conseil comme une demande anormale à adresser à son père. Peut – être qu’il était utilisé comme un pion, ajouta – elle.