Prince Harry et Meghan Markle ont renoncé à leur fonction royale et ont déménagé aux États-Unis depuis un an. De ce fait, ils ne pourront pas accéder au trône excepté que si l’inquiétude de la reine Elisabeth devait se concrétiser.

Le déménagement du Prince Harry

Cela fait un peu plus d’un an que le Prince Harry et Meghan Markle ont quitté l’Angleterre afin de vivre loin des pressions médiatiques et des protocoles royaux. D’ailleurs, le couple Sussex est resté en froid avec les membres de la famille royale. Les tensions persistent surtout entre Meghan Markle et Kate Middleton. Le départ du prince Harry a contrarié, mais pas plus que l’appréhension de son retour sur le trône.

Les pressentiments de la reine Elisabeth II

Pour les déplacements de la famille Cambridge, ils utilisent l’hélicoptère dont le pilote est le prince William. Selon le magazine The Mirror, la souveraine aurait interdit le prince William d’emmener sa famille pour les voyages avec des transports aériens. Tout cela parce qu’elle craint le pire et que le prince Harry remonte aux fonctions de la souveraineté. D’ailleurs, les proches de la reine témoignent de son appréhension puisque ce n’est pas un moyen de déplacement fiable. Elle craigne que prince William et Kate Middleton accompagné de ses trois enfants pourrait être victime d’un accident d’hélicoptère surtout durant les mauvais temps.

Les confidences du Prince Harry

Les confidences du Prince Harry et de Meghan Markle sur le talkshow d’Oprah Winfrey a eu des impacts négatifs sur leur image. De plus, la monarchie britannique avait été mise dans de pires situations. Meghan Markle a accusé les membres de la royauté d’insensibilité et de racisme. Suite à ces nombreuses allégations, la reine doute de la capacité du Prince Harry à mener le royaume. Par conséquent, la reine appréhende que la montée sur le trône du second fils du prince Charles nuise à la monarchie.