Meghan Markle et le Prince Harry n’en finissent pas avec le Prince Andrew, la reine intervient. Les Sussex n’ont pas encore terminé de chahuter la famille royale. Le Prince Harry et Meghan Markle font pression sur le Prince Andrew, qu’ils ne portent pas dans leurs cœurs. La reine Elizabeth II intervient finalement pour les stopper.

Le Prince Harry et Meghan Markle ne laissent pas encore tomber leur pression


Le Prince Harry et Meghan Markle n’ont pas encore fini de soumettre la famille dans la pression. Plus précisément, ils s’en prennent au Prince Andrew qui ne finit pas de faire parler de lui devant la justice. Il est en effet accusé de viol par Virginie Giuffre, une accusation qui ne le laisse pas perplexe.

Le second fils de la reine est en effet dans tous ses états actuellement face à cette accusation. Les Sussex prennent part à cela en témoignant devant la justice américaine contre lui. La reine Elizabeth II sait que c’est la famille royale en globalité qui est menacée par leur comportement. Elle intervient donc pour leur barrer la route.

Le Prince Andrew est en panique


Le magazine Star relate qu’en plus de l’accusation d’abus sexuel, le second fils de la reine est accusé de racisme aussi. Tout le monde se pose la question aussi sur le discours d’Harry et de Meghan en mars dernier. Il est fort possible que ce soit le Prince Andrew qui était visé dans leur interview explosive.

Ce n’est pas tout, mais ce qui l’effraye le plus serait la femme du Prince Harry. Les avocats de l’accusation du Prince Andrew ont en effet invité Meghan Markle à témoigner à la barre. Elle était concrètement une proche associée de l’accusé et de ce fait a des informations compromettantes contre lui.

La reine est intervenue pour régler la situation


Le Prince Andrew est en effet dans une très mauvaise posture. Tout le monde aussi a les yeux rivés sur la famille royale et cette mésaventure. La reine Elizabeth II par conséquent décide d’agir afin de mettre fin à cette situation.

Une entente financière à 14 millions d’euros a donc été conclue entre Virginie Giuffre, la reine et le Prince Andrew.

Toute cette situation est simplement due à une déclaration que le Prince Harry et Meghan Markle a faite. L’observatrice de la famille loyale, Penny Junor, déclare qu’Andrew n’est plus le centre d’attention et qu’il n’est plus cité dans les journaux. La famille royale et tout le monde peuvent passer à autre chose suite à cela.