Le départ des Sussex de la Grande Bretagne a créé une vague d’indignation à travers le monde. D’ailleurs, plusieurs personnalités publics ont affirmé leur mécontentement face à cette situation . Toutefois, les parents d’Archie ne semblent pas vouloir revenir à leur décision.

Le magazine Express a dernièrement ravivé l’espoir de revoir le fils cadet du prince Charles au Royaume-Uni. Un spécialiste de l’histoire de la famille royale aurait annoncé une éventuelle réaction du prince Harry suite à l’intervention du général Sir Richard Dannatt. Ce haut gradé évoque que le prince leur manque .

Un choix ayant blessé plusieurs vétérans


Dans le Sunday People, l’analyste royale Penny Junior raconte à quel point le prince Harry a déçu les siens . Il ne s’agit pas de la famille royale mais de sa famille d’adoption: les militaires. En désavouant son titre et sa place royale, le père d’Archie a aussi tourné le dos à ses obligations dans la Royale Marines.

C’est d’ailleurs à ce sujet que le général général Sir Richard Dannatt a osé affirmer son opinion. En effet, le prince assumait auparavant un rôle important auprès des vétérans et des militaires blessés pendant l’exercice de leur fonction. Depuis qu’il a quitté la Grande Bretagne, il n’a plus joué ce rôle au grand dam de ces derniers .

Un autre rôle important à tenir


Vu que le prince William est le prochain roi de la Grande Bretagne, son petit frère doit assumer une place importante auprès de la Royale Marines. L’époux de Kate Middleton est obligé d’ occuper le poste de capitaine général après que le prince Harry a affirmé son désir de ne plus revenir sur sa terre natale en début de cette année.

Dans l’attente d’un changement d’idée du prince récalcitrant, son poste est resté vacant. La famille royale a par ailleurs laissé un délai de douzes mois au cadet de Lady Di. Passé cette année, il doit faire le choix et assumer son ascendance royale ou y tracer une croix comme actuellement. Mais malheureusement, jusqu’à présent les parents d’Archie ne semblent pas prêt de revenir sur leur décision.