Quand on est aussi médiatisé que le duc et la duchesse de Sussex, Meghan Markle disparue depuis 4 mois a suscité bon nombres d’interrogations. 102 jours sont passés avant qu’elle n’a fait son apparition pour les NAACP avec son époux, le prince Harry au mois de février.

Grossesse en cachette


Comme elle a disparu pendant 4 mois, la duchesse de Sussex s’est très vite retrouvée au beau milieu d’une rumeur de grossesse. Même si cela pourrait ne pas être une surprise pour ce cas-ci, il s’agirait juste d’une intox. En effet, le magazine Ok ! va donner une explication à cette longue absence de l’actrice américaine.

Avant cela, il est à préciser que le couple des Sussex n’est pas comme tous les couples princiers connus jusqu’alors. Ils ont décidé de prendre leur distance avec le Palais et de ce fait, le prince Harry a laissé tomber la principauté. C’était un coup dur pour le Palais, mais surtout pour les proches du prince dont son aîné et son épouse, le prince William et Kate Middleton.

Point de vue stratégique, Meghan Markle disparue depuis 4 mois


Avant cette absence et cet effacement, la duchesse de Sussex faisait souvent des apparitions publiques très médiatisées. On était assez curieux de remarquer que le prince Harry était accompagné de sa cousine plutôt que de sa femme, alors que le Super Bowl se déroulait à Los Angeles.

Avant cet évènement crucial et tellement important pour les américains, Meghan Markle a fait pas mal de fautes en public. Quand on est une figure aussi suivie, aussi importante dans le monde de la monarchie, le public est très strict. Par ailleurs, son avis vaut son pesant d’or. Cette absence qui a duré 4 mois est en fait une stratégie de la duchesse de Sussex. Pour plus de précision, c’est pour se faire désirer ou augmenter sa valeur.

Un rattrapage des erreurs passées


Quand on observe de près l’histoire du duc et de la duchesse de Sussex, c’est surtout Meghan Markle qui cherche à faire redorer son image. Plusieurs fois elle était invitée sur des plateaux de télé comme dans Ellen DeGeneres ou encore avec Oprah Winfrey. Le Palais perçoit mal certaines de ses confidences et de ses actes. Mais pas seulement, Meghan Markle a fait bien d’autres erreurs avant cela.

L’absence suscite la curiosité et l’intérêt, c’est ce que l’épouse du prince Harry cherche sûrement à faire. Le média américain souligne que Meghan Markle ne fait jamais rien sans avoir un but précis en tête. Il y a de fortes chances qu’elle n’accompagne pas le prince Harry à Londres pour une visite à la reine Elizabeth II. Le COVID-19 a affaibli cette dernière. Meghan Markle serait plus le genre à attendre avec impatience que son mari rentre. Mais pour l’heure, elle reste discrète et cachée.