Le prince Harry s’est senti méprisé à son arrivée à Birkhall en Écosse. À la suite du décès de la reine Élisabeth II, le duc du Sussex s’est senti mal à l’aise. En effet, le fils cadet du roi Charles III et de lady Diana a regretté l’absence de son épouse à ses côtés. Il a été également ignoré par le reste de sa famille.

Le voyage en solitaire du prince Harry à Balmoral


Le prince Harry a voyagé seul dans son avion privé pour rejoindre sa famille après l’annonce du décès de sa grand-mère, la reine Elizabeth II. La monarque a rendu son dernier souffle dans sa résidence de vacances en Écosse à 96 ans.

Prince Harry n’est arrivé qu’après plusieurs heures après le décès de la souveraine à Balmoral. Il a explosé de colère en apprenant la disparition de la Reine dans l’avion.

Le prince Harry méprisé à Birkhall


D’ailleurs, Prince Harry n’a pas rejoint le roi Charles III et son frère le prince William. Ces derniers s’installent à la maison écossaise de son père à Birkhall. Il a préféré rester au château de Balmoral où le comte du Wessex et le duc d’York ont rejoint leur sœur la princesse Anne.

Au domaine royal, deux dîners ont été organisés ce soir-là. Selon le Daily Mail qui a regroupé les confidences d’une source proche de la famille royale, une nette différenciation a été observée. L’un est pour le nouveau roi et son héritier. Tandis que l’autre est pour le reste de famille.

La fin de la mésentente


Mais à présent, les tensions relationnelles semblent enfin s’atténuer. Le prince William a invité le prince Harry et Meghan Markle à rencontrer le public à Windsor.

Les photos de leur sortie se retrouvent dans tous les magazines, les journaux et sur la toile et ont fait le tour du monde.  Le promenade familiale a duré quarante minutes. Ensuite, les Sussex et les Cambridge sont entrés dans le même véhicule.

C’est le prince William qui a conduit la voiture. Il s’est dirigé vers le Long Walk en direction de Frogmore Cottage, la demeure de Meghan Markle et du prince Harry.