Les secrétaires particuliers du Palais seraient en train d’œuvrer pour que le Prince Harry et Meghan Markle ne puissent plus accéder au Roi Charles III.

Un acte muni de lourdes conséquences


Depuis que les Sussex ont renoncé à leurs activités protocolaires, tout le palais semble les marginaliser. En effet, ils sont considérés comme les moutons noirs de la famille royale. Ainsi, lorsque le prince Harry séjournait à Vancouver, on ne lui a pas permis de voir la reine.

En effet, certains secrétaires particuliers lui auraient dit qu’il n’était pas attendu. Se cachant derrière l’emploi du temps chargé d’Elizabeth II, ils ont tout fait pour que son petit-fils ne puisse la voir.

Une guerre froide au sein de la famille royale


En début d’année, le prince Harry et Meghan Markle sont venus à Londres. Ils sont arrivés à destination le 6 janvier. Les Sussex voulaient voir la reine Elizabeth II. Cependant, celle-ci « n’était pas disponible ». De ce fait, ils ont dû attendre des semaines entières pour pouvoir la voir.

En effet, ils ne furent reçus que le 29 janvier. Cela rendit les Sussex extrêmement en colère. D’ailleurs, il parait que ce soit le prince de Galles qui aurait influencé la reine. En effet, le prince de Galles aurait fait un barrage pour que son frère ne puisse pas voir la reine.

La situation se complique pour le Prince Harry


Cela fait un mois que la reine Elizabeth II est décédée. A sa place, c’est son fils qui accède au trône. Portant le nom de Charles III, il est désormais le roi du Commonwealth. Ce changement radical ne joue pas en faveur des Sussex.

En effet, même si le Prince Harry est le fils du roi, ce dernier pourrait ne pas lui ouvrir la porte. De ce fait, il na va pas le recevoir. Avec Charles au trône, les Sussex risquent même d’être encore plus marginalisé qu’ils ne le sont déjà.