Ayant manqué les précédentes fêtes de Noël loin des siens, le prince Harry aurait aimé célébrer Noël à Sandringham avec la reine. Un retour aux Royaume-Unis qui souligne des contrariétés suite à son déménagement aux Etats-Unis en mars 2020.

Le prince Harry et son départ

Meghan Markle et le prince Harry ont quitté la famille royale à cause de la pression qu’exerce la presse britannique. Le duc de Sussex a laissé sous-entendre que les tabloïds étaient entrain de détruire sa santé mentale. Une des raisons qui pousse le prince Harry à agir ainsi est de l’impact de la pression que subissait sa mère jusqu’à en perdre la vie.

Aussi, ils ont décidé de se rétracter de leurs obligations afin de mener une vie indépendante de la royauté. Le palais de Buckingham et la monarchie britannique ont validé sa décision de retrait de la famille royale. Mais malheureusement, même loin de la famille royale, la presse ne l’a pas pour autant laissé tranquille. Sa décision de quitter le royaume est devenue très médiatisée.

Un Noël loin de la famille royale

Après avoir démissionné de leur titre, la famille Sussex s’est installée dans un luxueux manoir à Santa Barbara en Californie. Rappelons que le prince Harry  a déjà raté deux fêtes de Noël (2019 et 2020) loin de sa famille. De ce fait, pour  cette année, le prince Harry et Meghan Markle devront être en famille. Mais les tensions et les conflits entre eux et certains membres de la famille royale les contraignent à rester chez eux.

Ces projets de rentrer à la maison tombée à l’eau, ils ont décidé organiser une fête de noël dans leur maison avec des invités célèbres.

La reine Élisabeth et le prince Harry

Le cœur du prince Harry se balance entre deux femmes: sa femme et sa grand-mère. Il aurait voulu passer Noël avec sa tendre grand-mère. Se sentant coupable de ne pas avoir dit au revoir à son grand-père, le prince Philip, qui est décédé en avril, il prévoyait de se rendre en Angleterre avec Meghan pour rendre visite à la reine.

Ce n’est pas que, le prince Harry souhaiterait présenter Lilibet, sa deuxième enfant, à la reine Elisabeth et aussi pour que son ainé Archie puisse la revoir.