Une nouvelle vient de tomber ! Les médias britanniques ont révélé des nouvelles ahurissantes sur le lien d’affiliation entre le prince Harry et le prince Charles. D’ailleurs, il semblerait que c’était la raison pour laquelle le duc du Sussex a renoncé aux protocoles royaux.

Le prince Charles n’est pas le père biologique du prince Harry


En début de 2020, le prince Harry a décidé de renoncer aux protocoles royaux et d’aller vivre aux USA. À ce moment, tout le monde se demandait les raisons de sa décision. Aujourd’hui, tout y est clair !

En effet, la raison de ce retrait du palais royal est les résultats d’un test ADN. Selon le magazine New Idea : « il n’est pas le fils biologique du prince Charles. Un test ADN l’aurait a même confirmé ». D’après la même source, l’identité de son père biologique reste encore inconnue. Toutefois, des rumeurs circulent que celui-ci peut être un certain James Hewitt. Ce dernier qui aurait eu une relation avec la princesse Diana à une époque.

Ces rumeurs selon lesquelles le prince Charles ne serait pas le père biologique du prince Harry ont fait la Une des magazines. Des spéculations qui ont commencé quand le prince de Galles et la princesse Diana ont divorcé. Ainsi, Lady Di a révélé à la presse avoir entretenue une relation avec un certain James Hewitt, un ex-officier britannique. D’ailleurs, leur relation a duré cinq ans.

« Les gens disent que nous nous ressemblons… »


Depuis que l’histoire de « fils biologique » a été dévoilée, les Britanniques ont commencé à se rendre compte de la différence physique entre le duc du Sussex et des autres membres de la famille royale. À l’exemple de ses cheveux roux ou encore de ses taches de rousseur dont aucun membre de la famille royale n’en présente. Plus encore, James Hewitt est roux !

Face à la situation, l’ex-officier a fait des révélations stupéfiantes lors d’un entretien accordé à Sunday Mirror. Selon lui : « Il n’y a vraiment aucune possibilité que je sois le père de Harry. Je peux absolument vous assurer que je ne le suis pas ». D’après l’intéressé, son idylle avec Lady Di n’a commencé que deux ans après la naissance du prince Harry.

James Hewitt avait précisé : « Certes, ses cheveux roux sont similaires aux miens et les gens disent que nous avons une forte ressemblance. (…) Mais je ne suis pas le père d’Harry. Quand j’ai rencontré Diana, il était déjà un tout petit ».

Voilà qui est dit ! Ces confidences de l’ex-officier permettront d’effacer une bonne fois pour toutes cette rumeur qui ne cesse de refaire surface.