Suite à de nouvelles preuves concernant l’identité de son vrai père, le prince Harry évoque une vie de mensonge dans Spare. Dans ce sens, cet ouvrage autobiographique du second fils du roi Charles sortira dans quelques semaines. Apparemment, le duc de Sussex ne serait pas héritier Windsor selon les rumeurs sur sa filiation avec le souverain.

Révélations sur son vrai père


En effet, le magazine New Idea se penche sur le sujet de la filiation du duc de Sussex au début du mois.

Dans ce sens, encouragé par son épouse, le prince Harry évoque une vie de mensonge dans sa biographie.
Apparemment, Meghan Markle affirme dans son podcast avoir pris la décision de passer des tests pour connaitre son origine.

Notamment, les résultats montrent qu’elle était à 43 % nigériane et l’ex actrice souhaite approfondir ses recherches.
Par ailleurs, les résultats de son époux représente l’autre moitié de ces informations qu’elle juge importantes pour ses enfants.

Prince Harry une vie de « mensonge »


En effet, le prince Harry évoque une vie de mensonge, ce sujet sensible concernant sa filiation dans son ouvrage.

Dans ce sens, son nègre J.R. Moehringer incite le duc de Sussex à effectuer des recherches sur la relation avec son père.
Par conséquent, nous pouvons nous attendre à obtenir sa version suite aux rumeurs Hewitt dans le cadre de son livre Spare.

Apparemment, le papa de Lilibet et Archie va certainement affirmer dans son ouvrage que Charles n’a pas vraiment été un père.
Notamment, malgré le fait qu’ils partagent presque certainement le même ADN, ce qui alimente davantage les frictions.

La version du magazine In Touch


D’un autre côté, le magazine In Touch apporte également sa version de l’histoire face aux rumeurs qui circulent.

Dans ce sens, le vrai père du prince Harry ne peut pas être l’ancien capitaine de cavalerie James Hewitt.
Apparemment, la princesse rencontre Hewitt en 1986 alors que son second fils avec Charles arrive au monde en 1984.

Cependant, l’ancien garde de la princesse Diana, Barry Mannakee affirme de son côté que leur liaison débute en 1983.
Notamment, il redoutait que Charles fasse irruption dans la chambre lors de la première nuit au palais de Kensington.