Le magazine Ici Paris rapporte pour le Prince William et Harry un violent affrontement durant leurs retrouvailles à Buckingham Palace. Dans ce sens, un spécialiste affirme qu’il s’agit plutôt d’une décision de s’éviter pour les funérailles de la souveraine. En même temps, la publication souligne que les Sussex n’apprécient strictement pas le fait de se retrouver décommandés pour la réception.

La cérémonie d’adieu de la reine Elizabeth


En effet, la publication soutient entre le Prince William et Harry un violent affrontement dans le cadre des funérailles.

Dans ce sens, pendant que le monde entier suivait les larmes aux yeux la cérémonie pour rendre hommage à la souveraine.
En même temps, l’héritier du trône et son frère se lancent dans leur violent affrontement au grand dam du roi Charles III.

Apparemment, le magazine Ici Paris rapporte dans sa parution en date du 21 septembre la cérémonie d’adieu de la reine Elizabeth.
Notamment, les deux fils du désormais roi Charles n’en viennent pas aux mains mais préfèrent s’éviter pour cette cérémonie.

Leurs retrouvailles à Buckingham Palace


En effet, le prince de Galles veut à tout prix éviter de croiser son frère le prince Harry considéré comme un traitre.

Dans ce sens, le prince William tient à s’assurer personnellement que le prince Harry et Meghan Markle restent à l’écart.
Apparemment, le duc et la duchesse de Sussex ne parviennent pas à revoir leurs neveux et nièce durant leur séjour.

Par ailleurs, un spécialiste qui dément entre le Prince William et Harry un violent affrontement rapporte qu’aucune rencontre n’est planifiée.
Néanmoins, Meghan et Harry croisent par hasard le véhicule qui conduisait George, Charlotte et Louis à l’école et profitent de l’occasion.

Prince William et Harry violent affrontement


D’un autre côté, le magazine Ici Paris rappelle pour le Prince William et Harry un « affront suprême ».

Dans ce sens, cette situation se produit en raison de la décision de décommander les Sussex à la dernière minute.
Notamment, pour l’occasion de la réception d’État organisée par Charles III à Buckingham Palace le dimanche dernier.

Par ailleurs, il parait que seuls les membres actifs de la monarchie britannique peuvent assister à cet événement.
Par conséquent, le duc et la duchesse de Sussex qui ont renoncé à leurs responsabilités deviennent totalement indésirables.