Les rillettes sont des incontournables des apéros. Mais faites attention car certaines d’entre elles font l’objet d’un rappel produit.

Rappel produit, des alertes de plus en plus fréquents


Depuis quelque temps, il y a de plus en plus de rappel produit. En effet, que ce soient des produits ménagers ou des fournitures scolaires, tout y passe. Mais les plus fréquents restent les produits alimentaires. Il y en a presque quotidiennement. En effet, chaque jour, rappel conso rappelle des steaks hachés, des pizzas surgelés et même des burgers.

La raison est qu’ils présentent un gros risque pour la santé du consommateur. En effet, nombreux d’entre ces produits ne respectent pas les normes liées à l’hygiène ou à l’étiquetage. Cette fois, une alerte est lancée pour des rillettes.

Des rillettes sujet à rappel


Lors des apéros, on a l’habitude de tartiner nos toasts de rillettes. Ces dernières sont très savoureuses. D’ailleurs, on les accompagne souvent d’un verre de vin. Mais cette fois, on devra se passer de rillettes.

En effet, certains de ces produits sont sujet à rappel. Les rillettes concernées par ce rappel produit sont celles aux sardines et au zeste de citron. Elles proviennent de E. Leclerc.

La raison est qu’il y a un risque de présence d’histamine. Quant au code du produit, c’est le 3564700842966. Enfin, leur date limite de consommation est le 26 janvier 2023. Nous vous conseillons doc de rapporter ces rillettes au magasin. Aussi, évitez de les consommer, et si par malheur vous l’avez déjà fait, consultez vite votre médecin.

L’histamine, une molécule à risque


La raison du rappel produit est le risque de présence d’histamine. Mais quelle est en réalité cette substance ?

Il s’agit d’une molécule qu’on trouve souvent chez les poissons. Le problème c’est qu’elle peut être dangereuse pour la santé humaine. En effet, selon l’ANSES, il s’agit d’un neuromédiateur largement impliqué dans les phénomènes inflammatoires et allergiques. Ainsi, en ingérant ces rillettes, vous risquez de contracter des toxi-infections alimentaires à histamine.

En général, elles apparaissent entre 15 minutes à quelques heures après consommation du plat. Les symptômes varient d’un individu à l’autre. Mais les plus fréquents sont des rougeurs et un « gonflement » du visage ainsi que des maux de tête. Aussi, ils sont souvent accompagnés par une sensation de chaleur et de malaise, associés à des signes digestifs (nausées, vomissements, diarrhée).