Ce fromage vendu dans toute la France fait l’objet d’un rappel produit à cause de la présence de la bactérie E.coli. Dans ce sens, le site du gouvernement ne manque pas nous lister les produits concernés par cette procédure pour préserver notre santé. Par conséquent, si vous avez acheté du Cantal Entre-Deux au lait cru, évitez à tout prix de les consommer.

Rappel produit concernant toute la France


En effet, ce rappel produit concerne particulièrement les amoureux du fromage, car il s’agit du Cantal Entre-Deux au lait cru.
Dans ce sens, les autorités exigent le retrait immédiat du produit des rayons des supermarchés pour préserver la santé des consommateurs.
Apparemment, ce fromage vendu dans toute la France serait porteur de la bactérie E.coli, provoquant le décès de plusieurs enfants l’année dernière.

Notamment, cette bactérie peut causer de graves soucis de santé, particulièrement les personnes vulnérables comme les enfants.
En même temps, si vous avez consommé ce fromage, rendez-vous sans plus attendre chez votre médecin pour une consultation.
D’un autre côté, si vous en avez acheté, évitez à tout prix de les consommer pour éviter les impacts sur votre santé.
Apparemment, n’hésitez pas à le ramener au magasin où vous l’avez acheté pour obtenir un remboursement jusqu’au 17 janvier 2023.

Ce fromage que vous ne devez pas consommer


Apparemment, il s’agit du GTIN 3492840043960 lot : 35621472 avec une date limite de consommation au 31/01/2023, vendu chez Leclerc et Intermarché.
Dans ce sens, le Cantal Entre-Deux au lait cru contient de la bactérie E.Coli qui représente un danger pour les consommateurs.
En effet, la période d’incubation de cette bactérie peut durer une semaine et s’accompagne des premiers symptômes.

Notamment, l’apparition de diarrhées sanglantes après consommation de ce fromage devrait vous mettre en alerte.
En même temps, des douleurs abdominales, des vomissements et une possible fièvre s’ajoutent également aux symptômes.
Par ailleurs, de sévères complications peuvent apparaitre et risquent même de causer la mort chez certains patients, notamment les enfants.
Par conséquent, les autorités sanitaires préfèrent lancer ce rappel produit pour éviter de mettre en danger les consommateurs.