La réconciliation serait en vue entre Meghan Markle et Kate Middleton. En effet, très prochainement, les deux femmes seront probablement forcées à se côtoyer de nouveau par ordre du palais.

Réconciliation en vue entre Meghan Markle et Kate Middleton

Actuellement, Kate Middleton serait contrainte de faire la paix avec Meghan Markle et le prince Harry malgré elle. Selon les informations divulguées, cette fameuse réconciliation pourrait intervenir avant la cérémonie de couronnement du roi. Cependant, pour l’instant, il n’y aurait aucun contact entre les deux parties.

En fait, depuis la publication des mémoires du prince Harry la semaine dernière, ni le prince William, ni le roi Charles n’auraient adressé la parole au prince Harry. Toutefois, il y aurait eu des affirmations selon lesquelles le roi et d’autres membres de la famille royale étaient disposés à faire la paix. Ainsi, ils seraient prêts à amorcer des pourparlers avant le couronnement du roi Charmes le 06 mai prochain.

Fin de la guerre entre les Sussex et le Palais

Selon une source proche qui s’est confiée à « The Mirror », la fin de la guérilla entre la famille royale et les Sussex serait proche. Néanmoins, il faut souligner que cela va demander des petites concessions de chaque côté. En tout cas, vu la tournure de la situation, les choses pourraient bien s’apaiser.

Toujours d’après cet intime, cette réconciliation est tout à fait jouable. En fait, il faudrait juste que le prince Harry soit dans la même pièce que le roi et le prince de Galles ainsi que d’autres membres de la famille comme Kate Middleton.

L’essentiel serait que toutes les parties reconnaissent leurs torts. En effet, ils doivent accepter le fait que des choses ont été mal faites mais qu’il est aujourd’hui possible d’avancer ensemble sur le droit chemin. Cependant, si cette perspective devait se confirmer, Kate Middleton pourrait être fortement déçue. En effet, elle aurait été la plus blessée des attaques du prince Harry. De son point de vue, celui-ci aurait agi sous la pression de Meghan Markle mais cela n’excuserait pas tout. En revanche, pour le bien des enfants de ces derniers, la princesse de Galles pourrait accepter de faire quelques concessions.