Accueil / People / Reconnaissance de paternité : Alain Delon écarté par la justice française !

Reconnaissance de paternité : Alain Delon écarté par la justice française !

Alain Delon

Le célèbre acteur Alain Delon est sujet à une reconnaissance de paternité. La cour d’appel d’Orléans n’a pas donné faveur au requérant.

Ari Boulogne, fils illégitime âgé de 58 ans, a demandé une reconnaissance de paternité. Il a alors interpellé le tribunal d’Orléans en Centre-Val de Loire. La star de « Borsalino » possède en effet une résidence dans la région. Mais cette propriété ne fait pas de lui un résident de cet endroit.

Une affaire où la vedette du cinéma ne cède pas

La chanteuse allemande Nico avait déjà évoqué sa relation avec cette vedette du cinéma français. Durant leur courte liaison, ils auraient conçu un enfant illégitime selon elle. L’interprète de Velvet Underground a alors donné naissance à Ari Boulogne en 1962. Due à son mode de vie, elle ne pouvait pas prendre soin de son fils. La jeune mère a donc confié son enfant à la mère d’Alain Delon, étant donné que ce dernier refuse jusqu’à aujourd’hui de le reconnaître.

L’avocat de la star française, Maître Christophe Ayela, a donné ses explications à ce sujet. Le tribunal français dispose d’après lui d’un principe de droit international. Et ceci veut que l’on applique le droit de la mère. Par ailleurs, le droit allemand ne stipule aucune prescription concernant cette demande en justice.

Alain Delon favorisé par la justice française

Le tribunal judiciaire d’Orléans a déclaré « la juridiction française territorialement incompétente » à la date du 27 août 2020. Et le mercredi 29 septembre, la cour d’appel a affirmé cette décision par arrêt. Alain Delon a avancé comme preuve sa résidence en Suisse depuis 1984. En effet, « Il a un passeport suisse, « règle ses impôts sur le territoire suisse », « vote en Suisse » ou encore « se fait soigner en Suisse », a cité le jugement.

La dénonciation sur la résidence en Centre-Val de Loire est même considérée de mauvaise foi. Les requérants comptaient sur l’application de la loi allemande qui leur serait plus favorable. Le tribunal les pointe de vouloir « contourner abusivement l’application de la loi française sur la compétence territoriale ». La demande d’Ari Boulogne s’est ainsi vue renvoyée en Suisse.

Santatra Andriama

Santatra Andriama

Rédactrice passionnée par les mots, j'écris sur les People, la famille royale et toutes sortes de sujets. Pour des infos toutes fraîches, vous êtes au bon endroit !