Les allocataires attendent avec impatience la retraite complémentaire de l’AGIRC-ARRCO. On vous montre comment cette association fait ses calculs en ce qui concerne la retraite. Voici quelques informations nécessaires pour vous.

Retraite complémentaire de l’AGIRC-ARRCO


La question que les allocataires de l’AGIRC-ARRCO se posent le plus souvent, est la suivante : « à combien la somme est-elle évaluée ? ». L’AGIRC-ARRCO est l’organisation qui gère la retraite complémentaire des nombreux retraités qui viennent du privé. On appelle cette pension de retraite complémentaire l’ARRCO. Elle ne dépend ni du secteur d’activité ni de la durée à laquelle la personne a exercé.

Quant aux cadres, ils perçoivent la retraite complémentaire AGIRC. Ces deux sortes de pension de retraite sont versées indépendamment du lieu de résidence. Contrairement aux autres allocations, comme celles de la CAF, la résidence permanente en France n’est pas obligatoire.

Conditions d’éligibilité


Comme toute pension de retraite, vous devez avoir arrêté toute activité professionnelle pour pouvoir en bénéficier. Il faut aussi justifier que vous n’êtes ni en période de cessation d’emploi pour cause de maladie ou chômage. La seule exception concerne la retraite progressive ou encore que vous soyez à un poste basé à l’étranger. Les conditions ne sont pas nombreuses, cela dit, il vaut mieux éclaircir tous points sur l’éligibilité de cette pension de retraite.

En ce qui concerne le montant, l’AGIRC-ARRCO a mis en place un système qui compte le nombre de trimestres cotisés. Autres points que l’association prend en compte est la situation personnelle et la valeur du point. Que ce soit l’AGIRC ou l’ARRCO, toutes les deux dépendent des valeurs de points.

Le calcul de la retraite complémentaire


Pour avoir une estimation de la valeur de la retraite complémentaire, il faut avant tout connaître le nombre de points cumulés au cours de l’année. Ensuite, il faut le multiplier par la valeur annuelle de l’AGIRC ou de l’ARRCO, en fonction de votre situation.

Depuis avril 2015, l’AGIRC est évaluée à 0,4352 euros, quant à l’ARRCO, elle vaut 1,2513 euros. Il se peut que le montant monte dans le cas où vous avez mentionné vouloir bénéficier de la majoration pour enfants. Par contre, il va baisser si vous avez exigé la retraite avec minoration définitive.