Cette année, nombreux sont les retraités qui se plaigne que leur pension de retraite est en retard. On vous explique les raisons de cet incident.

Des retards sur la retraite


Le 15 novembre dernier, on a reparlé du retraité à l’Assemblée Nationale. Entre autres, on a discuté de sa réforme. Mais c’est là qu’une triste nouvelle se fit entendre.

Le fait est que nombreuses sont les personnes qui n’ont pas encore obtenu leur pension cette année. En effet, selon RTL, 21000 nouveaux retraités attendent encore leur pension. Il y a donc des paiements en retard. D’ailleurs, si on fait le calcul, 1 retraité sur 7 est victime de cet incident.

On sous-évalue les retards.


Cette année, l’administration a des milliers de dossiers en attente. En effet, on n’en compte pas moins de 820 000. Et parmi tout ce nombre, il y a les 21.000 retraités. D’ailleurs, la majorité de ces 21.000 personnes sont des personnes moins aisées. En tout cas, c’est ce qu’avance la caisse nationale de l’assurance vieillesse.

D’ailleurs, selon eux il ne s’agit pas d’un phénomène nouveau. En effet, elle accuse l’administration de les sous-évaluer. C’est pour cette raison que l’on se retrouve avec 1 retraité sur 5 victimes de retard. Ces chiffres sont particulièrement alarmants.

Qu’en est-il de la réforme des retraites ?


A l’Assemblée Nationale, les discussions au sujet de la réforme des retraites sont remises sur le tapis. En effet, depuis le 15 novembre dernier, ils en reparlent. Dans sa campagne, Emmanuel Macron a promis que la retraite sera évaluée à 85% du SMIC net au minimum. D’ailleurs, les paroles du ministre du travail vont dans ce sens.

En effet, Olivier Dusspot affirme que le gouvernement compte dépasser le cap des 1100 euros minimum pour une carrière complète. Ainsi, l’État fera tout pour atteindre ce but. Bien sûr, rien n’est encore confirmée car la loi n’a pas encore été votée. En effet, tant que la loi concernant cette réforme ne sort pas, on ne peut être sûr de rien.