Après un déballage assez osé, Brigitte et Emmanuel Macron font leurs retrouvailles avec Donald Trump. L’ancien président des Etats-Unis d’Amérique était également invité pour un service à la mémoire de la reine Elizabeth II. Emmanuel et Brigitte Macron lui reprochent d’avoir demandé une enquête sur leur vie intime.

Leurs retrouvailles avec Donald Trump sous tensions


Donald Trump est sûrement un des présidents américains qui a causé le plus de polémique. Emmanuel Macron et son épouse se sont retrouvés en conflit avec lui. Le départ de Donald Trump a été bien vu par plusieurs personnalités politiques. Emmanuel Macron en fait partie. Pourtant, Donald Trump aurait en réserve des dossiers sur le couple présidentiel français.

Cette information avait enflammé les médias. TPMP avait par exemple tenté de découvrir si en effet, l’ancien président détenait réellement des informations concernant Emmanuel Macron et Brigitte Macron. Cependant, le magazine Public dément cette information.

Brigitte et Emmanuel Macron, dans les dossiers de Donald Trump ?


Les rumeurs affirment que Donald Trump avait eu un dossier qu’il a nommé « info re : President of France ». Le FBI aurait fait une perquisition à Mar-a-Lago, la résidence de Donald Trump au début du mois de septembre. Donald Trump pourrait croiser Emmanuel Macron et son épouse ce 19 septembre lors des funérailles de la regrettée reine Elizabeth II.

Les funérailles se tiendront à Londres et plusieurs personnalités importantes sont conviées. La liste d’invités est longue car plus de 2 000 personnes sont invitées. Il y a des fortes chances que l’ancien Chef d’Etat américain fasse acte de présence pour rendre hommage à la reine.

Rencontre à Londres


Donald Trump pourrait très bien y passer car l’invitation a été pour 5 anciens présidents. Selon le Telegraph, Donald Trump aurait pu recevoir son invitation pour le service d’action de grâce qui se tiendra à la cathédrale nationale de Washington.

Autres que Donald Trump, Jimmy Carter, Barack Obama, Bill Clinton et George W Bush ont tous reçu leur invitation. Par contre, Telegraph ne précise pas si ces hommes d’Etat seront présents à Londres pour les funérailles.