Selon les informations circulant actuellement, le RSA va encore passer par une revalorisation en 2023. Pourtant, il a déjà connu une hausse l’été dernier.

Revalorisation du RSA en 2023

Normalement, tous les ans, le RSA se voit être revalorisé au mois d’Avril. Ainsi, une prochaine augmentation devra avoir lieu dès le 01er Avril 2023. Cependant, pour le moment, personne ne connaît le taux de revalorisation. En effet, il devra encore être calculé avant d’être communiqué au cours du premier trimestre.

Pour l’instant, ce qui est sûr, c’est que la hausse du RSA 2023 devrait se faire modérer. En 2022, cette aide a effectivement connu plusieurs hausses pour lutter contre l’inflation. D’ailleurs, sa dernière augmentation est intervenue l’été 2022.

Montant du RSA

Il faut savoir que le montant du RSA diffère selon que le bénéficiaire soit seul, en couple ou isolé. En ce sens, pour une seule personne sans enfants, il est de 598,54 euros par mois. C’est le montant de base que la CAF verse à un célibataire sans enfants à charge. Selon les ressources du bénéficiaire, il peut connaître une baisse.

Pour un couple, le montant du RSA dépend du nombre d’enfants à charge et du revenu du ménage. Ainsi, il est de 897,82 euros pour un couple sans enfants, de 1077,38 euros pour un couple avec un enfant, 1256,94 euros pour un couple avec deux enfants, 1496,36 euros pour un couple avec trois enfants et plus 239,42 euros de plus pour chaque enfant supplémentaire.

Enfin, pour un parent isolé assurant seul la charge d’un enfant né ou à naître, le montant est différent. Il est donc de 768,60 euros pour une femme enceint, 1024,80 euros pour un parent isolé avec un enfant et 1281 euros pour un parent isolé avec deux enfants. Le bénéficiaire recevra 256,19 euros de plus par enfant supplémentaire.

Bénéficiaires du RSA

Il faut respecter des conditions d’âge et de résidence pour prétendre au RSA. D’abord, pour ce qui est de l’âge, les personnes ayant plus de 25 ans et les personnes âgées de 18 à 25 ans ayant au moins un enfant à charge ou à naître peuvent le recevoir. Pour les moins de 25 ans, il y a certaines conditions à respecter. En effet, ils doivent justifier d’une durée d’activité professionnelle minimale. Cependant, l’idéal serait de consulter le site du RSA pour connaître toutes les modalités.

Ensuite, en ce qui concerne la résidence, il faut résider en France de façon stable. Ainsi, les étrangers doivent séjourner en France de façon régulière. Autrement dit, si vous voyagez à l’étranger, le voyage ne doit pas durer plus de trois mois. Si le séjour hors de la France durera plus de 3 mois, vous devez en informer la CAF.

Enfin, il faut savoir que les personnes se trouvant en congé parental ne peuvent pas bénéficier du RSA. C’est également le cas de ceux en congé sabbatique ou en congé sans solde.