Coline, la fille de Richard Berry, accuse son père d’avoir abusé d’elle durant son enfance. Effectivement, l’enquête se poursuit, mais la jeune femme ne se résout pas à en rester là. En effet, comme son père nie les accusations contre lui, elle fait le choix de prendre d’assaut les micros des journalistes en compagnie de son avocate.

Richard Berry et sa fille, Coline, se trainent en justice


Pour guérir de cette agression, Coline Berry souhaite aller au bout de la procédure de justice. Chose qui sera plus facile à obtenir si Richard Berry veut bien reconnaitre les faits publiquement. Toutefois, on est bien loin du compte, car l’acteur continue de nier les faits. De plus, s’il reconnait tout, il dit adieu à des années de carrière. De son côté, Coline Berry s’accroche de toutes ses forces et reste très patiente.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Richard Berry (@richardberryofficiel)

Toutefois, depuis cette plainte, la famille est divisée et soutient celui qu’il croit. Apparemment, sa cousine Marilou Berry et la mère de cette dernière, Josiane Balasko, sont du côté de Coline Berry dans cette affaire. Elles croient que la jeune femme n’invente pas cette histoire contrairement à ce que disait son père. Vu que l’affaire est déjà rendue publique, elle ne compte plus faire machine arrière.

Or dans l’autre camp, Marie Berry, la tante de Coline pense que c’est par haine envers Pascale Louange qu’elle a fait cela. Notant que cette dernière n’est autre que la nouvelle femme de son père. Vraisemblablement, Pascale Louange et Richard Berry ont eu leur premier enfant en 2016 et Coline ne l’a pas supporté. Une naissance qui a créé de la jalousie ou bien qui a réveillé des souvenirs profondément enfouis en elle. D’ailleurs, père et fille se tiennent à leur position et personne ne semble vouloir céder.

Elle réitère ses accusations contre son père

Sur Instagram, Coline Berry avait posté un cliché qui semble étayer sa plainte. En effet, sur la photo en blanc sur fond rouge, il y avait le hashtag « MeTooIncest ». « Ne plus jamais se laisser faire ! » pouvait-on lire comme légende. Bien évidemment, elle avait reçu plusieurs soutiens en commentaires. Par la même occasion, bon nombre de personnes ont trouvé le courage de parler de leur propre histoire.

Mais tant qu’aucune décision n’a pas encore été rendue, Richard Berry bénéficie toujours de la présomption d’innocence. Chose qui est faite pour garder l’intégrité et la dignité des accusés qui peuvent être innocents. Toutefois, le public a certainement son idée concernant cette affaire. Cependant, les agressions envers les enfants restent vraiment des crimes horribles. Donc si l’acteur est jugé coupable, son image se ternira.