En ce moment, Michel Sardou et sa compagne Anne-Marie feraient face à une rupture difficile. A la Une de son édition de cette semaine, le magazine France Dimanche laisse effectivement entendre que le couple s’est séparé.

Rupture difficile pour Michel Sardou et Anne-Marie

Le temps est assassin que ce soit pour les personnes ordinaires ou pour les stars. En effet, selon la Une du magazine France Dimanche, il aurait eu raison du couple formé par Michel Sardou et la journaliste Anne-Marie Périer. Après des années de vie commune, ils feraient face à l’expérience d’une rupture difficile.

Cependant, en réalité, le chanteur de 75 ans est toujours en couple avec l’ex-patronne du magazine « Elle ». Après 22 ans de vie commune, ils ne sont pas encore près de se dire au revoir. En fait, la rupture difficile à laquelle ils font face fait référence à celle de la journaliste avec son frère ainé, le photographe Jean-Marie Périer. Ce dernier a récemment posté une photo de lui et de sa sœur sur Instagram. D’ailleurs, la publication a déclenché un flux de commentaires venant des internautes.

Regrets de Jean-Marie Périer

Dans son poste avec la photo qu’il a publiée, Jean-Marie Périer a écrit en description : « Ma sœur Anne-Marie et moi du temps où on ne se quittait jamais… ». Par ses mots, il semble que sa sœur lui manque énormément. D’ailleurs, il semble même lui en vouloir à cause de la distance qui s’est installée entre eux. Apparemment, quand elle a décidé de renoncer à son métier de journaliste, ils se seraient éloignés l’un de l’autre.

D’après les confidences de l’ex de Françoise Hardy, Anne-Marie avait choisi le bonheur à la place du travail. Pour lui, même si c’est une bonne chose, il est étrange de réaliser que c’était le ciment de leur tendresse. Toujours selon Jean-Marie, le grand âge séparerait l’être humain des autres. C’est pourquoi il n’aime pas être vieux.

D’après France Dimanche, l’ingratitude du photographe serait manifeste. Quant à la femme de Michel Sardou, il se pourrait que cette publication ait été un choc cruel pour elle.