Samuel Benchetrit : livre des confidences sur un de ses revers « Je me suis complètement planté »

Samuel Benchetrit livre une interview sur la sortie de son nouveau film. L’acteur annonce un projet double pour cette rentrée 2021.Son premier œuvre est une pièce de théâtre intitulée Maman. Dans ce morceau on peut compter la participation de Vanessa Paradis, sa femme.

Un film surréaliste, poétique et drôle

La pièce affichée au Théâtre Édouard- VIIà Paris fait déjà un succès depuis le 14 septembre malgré son prix. En effet, le prix des places est plutôt élevé. D’ailleurs, cela crée une un début de polémique sur les réseaux sociaux.Le deuxième film est une de ses nouvelles réalisations. Sa septième production « Cette musique ne joue pour personne ». Une cinématographie qui se déroule dans une ville portuaire du nord de la France et qui parle d’une bande de dockersmagouilleurs. Des individus déroutés par leur rencontre impromptue avec le théâtre, la poésie et l’amour.

Samuel Benchetritgarde son style décalé et mélancolique. Le réalisateur additionne à cela la révélation d’une fable poétique surréaliste et drôle. Ce film est interprété par un groupe d’acteurs talentueux. Les rôles seront incarnés par Gustave Kervern ou BouliLanners, François Damiens, RamzyBédia.

Une occasion de se rattraper

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @vanessaparadisvp221272

Cette musique ne joue pour personne a été présenté en avant-première lors du dernier Festival de Cannes. La production a été très bien accueillie lors de la manifestation. Cette appréciation a donné confiance à Samuel Benchetrit. En effet, le réalisateur confie à BFM TV qu’il espère toucher le cœur du public.

Il explique que c’est une comédie qui fait éclater de rire même dans les situations les plus désespérées. Le producteur rajoute d’ailleurs que c’est un fait très célèbre dans le cinéma anglais à une certaine époque. Cependant il rajoute que ce genre de réalisation est moins fréquent en France. Selon L’époux de Vanessa Paradis « On le retrouve un peu chez Pierre Salvadori, qui a fait Les Apprentis avec François Cluzet et Guillaume Depardieu. »
Pour Samuel Benchetrit c’est donc une occasion de se rattraper de l’échec ardu de de son dernier œuvre. En effet le film chien collaboré avec Vincent Macaigne fut pour lui un crash cinématographique.