La conseillère politique, Sarah Knafo est douchée face au candidat Reconquête après la grande désillusion. Eric Zemmour demeure dans la dévastation après la constatation des résultats du premier tour. Une ambiance de sidération n’envahit pas simplement l’aspirant et sa compagne, mais toute son équipe.

Sarah Knafo est douchée devant le candidat Reconquête, Eric Zemmour


Eric Zemmour accompagné de sa tendre moitié et conseillère vote ensemble pour le premier tour de l’élection présidentielle. Sarah Knafo demeure douchée face à son homme depuis quelques mois en constatant le résultat. Elle montre en effet un très grand sourire et une confiance en elle avant le dénouement. Toutefois, elle et sa gaieté subissent rapidement une immense dévastation à la suite des évènements.

L’ancien sniper de l’émission de Laurent Ruquier, vote au juste dans le 8e arrondissement de Paris. En détail, il cède son scrutin précisément ce dimanche en fin de matinée. Sa conseillère et compagne depuis quelques mois l’accompagne. D’ailleurs, elle lui livre également son total soutien.

Le candidat Reconquête et son équipe pensent gagner le premier tour facilement


La magistrate à la Cour des comptes se montre réellement confiante concernant l’élection présidentielle. Elle apporte son immense soutient à Eric Zemmour et se conviant qu’il bénéficie d’autre part d’un vote caché. Sarah Knafo évalue par conséquent que l’homme qui partage sa vie depuis quelques mois passe ainsi le premier scrutin facilement.

Toutefois, elle porte en elle une estimation qui demeure juste un rêve dérisoire. Eric Zemmour finit en réalité quatrième derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Le candidat Reconquête ne gagne donc que 7 % des votes pour le premier tour. Tout le monde qui subsiste de son côté s’étonne véritablement du résultat et tombe dans la déception.

Tous les proches d’Eric Zemmour tombent des nues et sombrent dans la déception


Le magazine Le Figaro rapporte que l’ambiance dévastatrice s’empare rapidement du quartier général d’Eric Zemmour dans la soirée. L’issue tant attendue ne tombe pas précisément dans l’espérance de toute l’équipe du candidat Reconquête. L’hebdomadaire relate que quelques- un sombrent dans la déception et n’arrive pas à contenir leurs gouttes.

Le média divulgue que certains partisans touchés par les dénouements effroyables et désolants coulent des larmes. Un autre déclare qu’il n’imagine pas à la situation et aux scores annoncés. Il estime qu’Eric Zemmour ne passant pas au second tour reste possible. Néanmoins, il rajoute que le résultat qu’il gagne ne demeure pas croyable. Il finit par lâcher qu’une tricherie doit se cacher derrière l’élection.