Sarah Knafo et Eric Zemmour seraient sans doute déstabilisés à cause des humiliantes insultes de Jean-Luc Mélenchon. La conseillère et la nouvelle compagne du polémiste s’attendaient à tout, mais pas à cette humiliation. Les deux politiciens se sont retrouvés sur la nouvelle émission politique de Cyril Hanouna « Face à Baba ».

Sarah Knafo et Eric Zemmour déstabilisés, l’annonce insultante de Jean-Luc Mélenchon

À l’occasion du lancement de sa campagne électorale, le candidat de l’extrême droite s’est invité sur le plateau de C8. Lors de cette interview de « Face à Baba » avec le chroniqueur Cyril Hanouna, le candidat en lice pour la présidence s’est fait attaquer par un autre politicien.

Sarah Knafo et Eric Zemmour sont déstabilisés par les propos offensants de Jean-Luc Mélenchon. Le patron de la France Insoumise a traité le compagnon de Sarah Knafo de chien.

Un débat houleux entre chaque candidat dans l’émission « Face à baba »

Le débat sur la nouvelle émission de C8 devenait très mouvementé. Cyril Hanouna a invité deux grands prétendants pour l’élection présidentielle.
Jean-Luc Mélenchon a accusé Eric Zemmour de menteur à force de trop parler. Il a même traité de chien en affirmant « A la niche ! Aaaaah, la paix, le chien ! ». Par conséquent, le candidat à la présidence de la république a attisé la colère de son adversaire de la partie reconquête.

Sarah Knafo et Eric Zemmour déstabilisés, la réplique du polémiste

En attendant les propos blessants de Jean-Luc Mélenchon, Eric Zemmour s’est monté sur ses gants sur plateau de Cyril Hanouna. Sarah Knafo et l’ancien polémiste déstabilisés semblent prêts à toute circonstance, mais surement pas à ce genre d’attaque.

Les deux candidats à la présidentielle se sont lâchés en direct pour des insultes. Le compagnon de Sarah Knafo n’a pas toléré que son adversaire le traite comme un chien.

Il lui a exigé de ne pas traiter les gens de cette manière. Mais les chamailleries « Face à Baba » étaient loin de se calmer.
L’ambiance était devenue pesante puis que le candidat de la partie France Insoumise n’en a pas fini de prendre la tête de l’ancien polémiste qui venait de prendre du bon temps à Saint-Marin en décembre.