La compagne d’Eric Zemmour, Sarah Knafo doit connaître son trouble jeu d’enfants dans le passé qui suscite en lui un comportement irréprochable. Le candidat n’adhère pas ni apprécie même les jeux d’argent et les simples jeux de cartes. La cause demeure une habitude compulsive qui engendre des conséquences graves.

Sarah Knafo demeure ravie de connaître le trouble jeu d’enfant d’Eric Zemmour


Eric Zemmour demeure dans le chagrin à la suite de son important échec dans les élections présidentielles. Le candidat Reconquête finit effectivement à la quatrième place pendant le premier tour du scrutin. D’autre part, Sarah Knafo doit rester rassurée en connaissant qu’il n’a pas d’addiction à cause d’un trouble dans sa jeunesse. L’histoire de sa paternelle lui laisse encore beaucoup de dévastation en lui.

Une histoire qui demeure encore un traumatisme pour le compagnon de Sarah Knafo. En effet, la vie qu’il a menée avec son père Roger n’était pas du tout de repos. Une revue hebdomadaire dévoile dans ses colonnes les détails de ce trouble jeu vécu par le candidat Reconquête.

Les détails sur la vie d’enfance d’Eric Zemmour ou son trouble jeu causé par son père


Le père du candidat Reconquête, Roger, officiait comme préparateur en pharmacie après travaillait comme directeur d’une entreprise d’ambulance. Concernant le traumatisme du conjoint de Sarah Knafo, des détails se révèlent dans un magazine. Justement, Public livre des précisions parlant de lui et évoque un trouble jeu d’enfants.

En effet, Eric Zemmour qui en ce moment n’est pas encore divorcé de son épouse Mylène C, remarque toujours son père joué au poker et à un tas de jeu. Le papa de trois enfants venant de l’avocate spécialisée dans le droit des faillites, vit très mal ces moments-là, car les huissiers visitaient toujours leurs maisons. Des souvenirs sombres pour l’ancien sniper de C News

Des moments difficiles où le compagnon de Sarah Knafo a retenu des leçons


Selon le rapport la revue, l’attitude pesante de son père attirent les huissiers de chez eux. De ce fait, Eric Zemmour retient donc la leçon. C’est l’hebdomadaire qui a également divulgué la fausse couche de Sarah Knafo ce mars dernier. En effet, il se met loin du monde du jeu et évite d’y mettre les pieds.

Pour le candidat Reconquête, même un petit jeu de cartes le fait fuir à des kilomètres. Cependant, ce n’est pas la même chose sur le jeu de politique. Mais lui qui est heureux en amour le deviendra également en jeu politique ? Une révélation s’ajoute que sa grand-mère l’élève à cause de ce trouble jeu d’enfant.