Depuis le début de cette aventure pour se porter candidat aux élections présidentielles, Sarah Knafo met le grappin sur Eric Zemmour. Dans ce sens, la jeune femme occupe une place importante dans la campagne électorale et la vie privée du polémiste. En même temps, des révélations à propos de leur idylle affirment que cette relation date de l’année 2015 jusqu’à maintenant.

Leur idylle secrète depuis 2015


En effet, le magazine Marianne révèle cette idylle secrète depuis 2015 en rapportant quelques secrets au tout début de la relation.
Dans ce sens, la publication dévoile les circonstances de cette idylle qui date entre le polémiste et Sarah Knafo.

Notamment, la magistrate à la Cour des comptes apprécie énormément la littérature et s’identifie comme un personnage de roman.
Apparemment, pour engager la conversation et attirer l’attention des interlocuteurs, la jeune femme possède un secret.

Effectivement, le magazine Marianne se réfère sur sa phrase fétiche « voyons-nous et ne le disons à personne ».

Une anecdote qui date reprise


En effet, Sarah Knafo met le grappin sur Eric Zemmour dès cette rencontre en 2015 et réussit à atteindre son objectif.

Dans ce sens, un ex de la jeune femme aperçoit le chroniqueur Éric Zemmour dans son appartement à minuit.
Notamment, ce jeune journaliste livre ces confidences qui datent de l’année 2015 à propos du couple au magazine Marianne.

Apparemment, l’ancien sniper de l’émission On n’est pas couché diffusée sur France 2 se sent parfaitement à son aise.
En même temps, il comprend qu’il s’agit de son rival et que ce-dernier n’a aucune intention de quitter les lieux.

Sarah Knafo le grappin sur Eric Zemmour


En effet, comme Sarah Knafo met le grappin sur Eric Zemmour, cet autre prétendant préfère se retirer discrètement.
Par la suite, il laisse sa dulcinée profiter de la vie avec son nouveau compagnon, célèbre animateur de France 2.

Et pourtant, à cette époque le polémiste se retrouve officiellement marié avec Mylène Chichportich la mère de ses enfants.
En même temps, malgré l’implosion du couple en pleine procédure de divorce, selon la loi ils restent mari et femme.

Par ailleurs, le polémiste officialise sa relation avec sa conseillère politique qui attend son bébé d’ici le mois de mai.